L’UE veut une meilleure autorégulation par Facebook, Google, Twitter; Modifications de la responsabilité des plans

  • FrançaisFrançais



  • Deux ans après avoir accepté un code de pratique d’autorégulation pour lutter contre la désinformation, Facebook, Google d’Alphabet, Twitter et d’autres rivaux technologiques doivent s’efforcer d’être plus efficaces, a déclaré jeudi la Commission européenne.

    Les fausses nouvelles liées au COVID-19 ont accéléré les appels pour que les médias sociaux soient plus proactifs dans la lutte contre le problème.

    Les entreprises, y compris Mozilla et les organismes commerciaux de l’industrie de la publicité, se sont inscrites au code en 2018 dans le but d’éviter une réglementation plus lourde. Microsoft et TikTok ont ​​ensuite rejoint le groupe.

    Il y a cependant plusieurs lacunes dans le code suite à une évaluation de sa première année de fonctionnement, a déclaré la commission, selon un rapport consulté par Reuters.

    «Celles-ci peuvent être regroupées en quatre grandes catégories: application incohérente et incomplète du code entre les plates-formes et les États membres, manque de définitions uniformes, existence de plusieurs lacunes dans la couverture des engagements du code, et limitations intrinsèques à la nature d’autorégulation des le code », indique le rapport.

    La vice-présidente de la commission des valeurs et de la transparence, Vera Jourova, a appelé à davantage d’actions pour contrer les nouveaux risques.

    «Alors que nous sommes également témoins de nouvelles menaces et d’acteurs, le moment est venu d’aller plus loin et de proposer de nouvelles mesures. Les plateformes doivent devenir plus responsables et transparentes. Ils doivent s’ouvrir et fournir un meilleur accès aux données, entre autres », a déclaré Jourova.

    Jourova travaille actuellement sur un plan d’action pour la démocratie européenne pour rendre la démocratie plus résiliente aux menaces numériques.

    La commission devrait également proposer de nouvelles règles appelées loi sur les services numériques d’ici la fin de l’année, ce qui augmentera les responsabilités et la responsabilité des médias sociaux pour le contenu de leurs plateformes.

    (Reportage de Foo Yun Chee; Édité par Leslie Adler)

    L’actualité la plus importante de l’assurance, dans votre boîte de réception chaque jour ouvrable.

    Recevez la newsletter de confiance du secteur de l’assurance

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.