Dame Inga Beale fera partie du conseil d’administration de Willis Towers Watson


  • FrançaisFrançais


  • Outre Lloyd’s, les références de Beale incluent également des rôles chez Canopius, Zurich, Converium, GE Insurance Solutions et Prudential. Cadre supérieur à la retraite, l’expérience de Hammond s’étend sur des années passées chez Lockton, Jardine Lloyd Thompson et Marsh.

    Swanback, un ancien d’Accenture, est actuellement président des produits et de la plate-forme chez Western Union. Quant à Chima, c’est une directrice de l’information chevronnée actuellement liée à la Boeing Employees’ Credit Union.

    “Nous nous félicitons de la nomination de Mme Beale, Mme Chima, M. Hammond et Mme Swanback au conseil d’administration”, a déclaré Mark Wills, gestionnaire de portefeuille chez Elliott Investment Management LP, qui est l’un des plus gros investisseurs de WTW. « Nous pensons que ces quatre administrateurs indépendants exceptionnels possèdent la bonne combinaison de compétences et d’expérience pour soutenir les efforts de la société visant à générer des rendements supérieurs pour les actionnaires.

    « La société se concentre désormais sur une exécution réussie, et Elliot a hâte de poursuivre notre engagement constructif avec Willis Towers Watson et de soutenir le conseil d’administration ainsi que Carl [Hess] et l’équipe de direction au cours des prochains mois alors qu’ils mettent en œuvre le plan stratégique de l’entreprise.

    Pendant ce temps, le président du conseil d’administration Victor Ganzi – qui pense que les nouveaux arrivants ajouteront “une base de connaissances approfondie et large et une grande diversité d’expériences et de compétences” au conseil d’administration – a décidé de ne pas se représenter. Son mandat court jusqu’à l’assemblée annuelle des actionnaires de 2022.

    “Nous sommes impatients de continuer à nous engager avec Elliott et nos autres actionnaires alors que nous poursuivons le processus de rafraîchissement du conseil d’administration de Willis Towers Watson et d’aller de l’avant avec notre plan stratégique pour améliorer la valeur de l’entreprise au profit des actionnaires”, a déclaré Ganzi.

    WTW s’était engagé dans ce qui a été décrit comme un processus de planification de succession pluriannuel « approfondi » avant d’annoncer l’accord désormais résilié avec Aon. D’autres changements au conseil d’administration l’année prochaine verront la liste réduite à neuf au moment de la réunion annuelle.

    “Nous sommes très enthousiastes à propos de notre plan stratégique et de la valeur qu’il apportera aux actionnaires de Willis Towers Watson”, a commenté le chef sortant John Haley. « Nous apprécions beaucoup le soutien d’Elliott et de tous nos investisseurs.

    « Alors que j’approche de ma retraite, j’ai hâte de travailler avec Carl, l’équipe de direction et le nouveau conseil d’administration pour poursuivre la transition et positionner au mieux l’entreprise pour une création de valeur continue. »

    Hess, qui est devenu président en août, succède à Haley en tant que PDG dans la nouvelle année. Le nouveau boss rejoindra alors le conseil d’administration. Dans le cadre de la transition, un comité de transformation opérationnelle au sein du conseil d’administration sera mis en place. Les membres initiaux comprendront Beale, Hammond, Swanback et le directeur actuel Paul Thomas.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive.

    Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.