La gendarmerie nationale, la FFA et agéa, partenaires de la prévention du risque cyber

  • FrançaisFrançais



  • La gendarmerie nationale

    Force militaire de sécurité publique, elle est résolument engagée dans la lutte contre les cybermenaces avec notamment la création du commandement de la gendarmerie dans le cyberespace (ComCyberGend) qui est opérationnel depuis le mois d’août 2021. Fort de ses 7.000 cyberenquêteurs (10.000 d’ici fin 2022) et de compétences tant sur le volet investigation que celui de l’expertise, il s’inscrit grâce à cet accord dans sa stratégie d’une proximité numérique accentuée par la gendarmerie auprès de la population. Une parfaite illustration de l’offre de sécurité sur mesure, premier pilier de la stratégie Gend2024 du général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale.

    La FFA

    Pour Florence Lustman, présidente de la Fédération Française de l’Assurance (FFA), « le risque cyber devient une préoccupation majeure pour l’économie de notre pays. Les menaces cyber concernent autant les TPE-PME que les grandes entreprises. Les assureurs sont pleinement mobilisés pour accompagner leurs assurés face à ce nouveau risque, notamment via la prévention. Grâce à son volet formation, ce partenariat vise d’abord à renforcer l’expertise des agents généraux en matière de risque cyber. Sur tout le territoire national, ils pourront ainsi mieux sensibiliser leurs clients et les aider à atténuer les risques auxquels ils sont exposés. Il s’agit aussi de contribuer à une meilleure protection des entreprises grâce au développement de l’assurance cyber. Je suis fière que le secteur de l’assurance s’associe à la gendarmerie nationale pour lutter ensemble contre la menace cyber.»

    Agéa

    agéa, Fédération nationale des syndicats des agents généraux d’assurance, « accompagne les agents généraux au quotidien et à travers les grandes évolutions techniques, sociétales, économiques… » souligne Pascal Chapelon, Président d’agéa. Le risque cyber est l’une de ces évolutions. D’autant plus que les PME-TPE, coeur de cible des agents généraux, sont parmi les plus exposées à ce risque, de par leur modèle économique. Notre impact sera alors double : en sensibilisant les 12.000 agents généraux et leurs 26.000 collaborateurs qui eux-mêmes sensibiliseront leurs clients. Ils contribueront ainsi, comme toujours, au renforcement du maillage économique en garantissant ce risque encore méconnu.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.