Alimentation -Dénutrition : semaine nationale du 12 au 20 novembre 2021


  • FrançaisFrançais


  • Crédits :
    © De Visu – stock.adobe.com

    Après une 1re édition organisée en 2020, la Semaine nationale de la dénutrition se déroulera cette année du 12 au 20 novembre 2021. À cette occasion le le Collectif de lutte contre la dénutrition en partenariat avec le ministère de la Santé rappelle aux citoyens et aux professionnels de santé et du secteur social, les enjeux, actions préventives et traitements de cette maladie. Cette semaine s’inscrit dans le cadre du Plan National Nutrition Santé.

    La dénutrition est un état pathologique qui résulte d’un déficit persistant des apports nutritionnels par rapport aux besoins de l’organisme. Les personnes atteintes de dénutrition souffrent d’une déficience immunitaire aiguë qui peut conduire à de nouvelles infections, à d’autres complications et parfois jusqu’à la mort.

    Qui est concerné ?

    La dénutrition concerne tous les âges :

    • les personnes âgées à domicile ou en établissement ;
    • les personnes hospitalisées, par exemple, les malades traités pour un cancer qui ont perdu l’appétit ou qui ont des nausées ;
    • les enfants qui ne grossissent ni ne grandissent plus ;
    • les personnes qui ont du mal à mâcher ou à avaler.

    Cette maladie est considérée comme grave car elle entraîne :

    • un affaiblissement de l’immunité avec risque d’infection ;
    • un affaiblissement physique : perte de force, difficulté à marcher, chutes et fractures ;
    • une baisse du moral, dépression ;
    • une aggravation des maladies chroniques et de la dépendance.

    • un réfrigérateur vide ou des restes qui s’accumulent ;
    • la prise de moins de 3 repas par jour ou une assiette non terminée ;
    • la perte récente de 3 kg ou plus ;
    • et des vêtements qui flottent.

    Les conseils pour prévenir la dénutrition

    Pour prévenir la dénutrition, il faut :

    • bien s’alimenter au quotidien (faire 3 repas par jour) et adapter les portions en fonction de l’appétit ;
    • surveiller son poids régulièrement. En cas de perte de plus de 3 kg, parlez-en à un médecin ;
    • avoir une activité régulière : marcher, jardiner, monter et descendre les escaliers, promener son chien ;
    • maintenir une bonne hygiène de la bouche et des dents. Consulter un dentiste une à deux fois par an.
    • consulter une diététicienne ou demander à un médecin de vous prescrire des compléments nutritionnels.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive.

    Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.