Gutenberg, la sodomie que te prépare WordPress

Gutenberg, l’espèce de grosse merde préparée par WordPress pour 2018, va être une sodomie tellement violente que la scène d’Irreversible passerait pour une demande galante de la Renaissance.


Gutenberg, l'espèce de grosse merde préparée par Wordpress pour 2018, va être une sodomie tellement violence que la scène d'Irreversible passerait pour une demande galante de la Renaissance.
Humusak / Pixabay

Dans le courant de 2018, WordPress 5.0 risque de débarquer et si tu fais bien attention à ta version de WordPress, on est déjà à la WordPress 4.9.1. Cela signifie que la prochaine version de WordPress va être 5.0 et avec cette version, il y a une sodomie qui se prépare pour tous les utilisateurs de WordPress. Il s’agit de Gutenberg, il faudrait que la famille de Johannes Gutenberg, si elle existe encore, fasse un procès à Automattic, car le nom de Gutenberg va être associé à la saleté, la médiocrité et à une mentalité de trou du cul.

Gutenberg veut ta peau, utilisateur de WordPress

Mais qu’est-ce que Gutenberg, me dira-tu ? Je pourrais te répondre que c’est un gros sac d’excréments qu’il te faudra avaler avec des forceps, mais pour résumer, c’est le nouvel éditeur de WordPress. L’éditeur TinyMCE, donc celui que tu utilise quotidiennement sur WordPress, existe depuis 2004 et c’est l’éditeur par défaut de nombreux CMS et dans la plupart des cas, il est disponible comme plugin.

Mais qu’est-ce qui ne va pas avec TinyMCE pour qu’on le remplace par Gutenberg ? Ecoute, je te raconte l’histoire comme je l’ai lu dans la trilogie des GEDW (Grands Enculés de Développeurs de WordPress). Il y a quelques années, les développeurs de WordPress passaient leurs journées à éjaculer devant leur écran chez Automattic. Comme ils devaient mériter leur chèque et prouver qu’ils avaient encore une once de cervelle, l’un d’eux s’est levé avec sa bite qui dégoulinait encore de sperme et s’est exclamé : Dis donc, les mecs, j’ai eu une idée de ouf, qu’est-ce que vous diriez de détruire l’un des éditeurs les plus faciles et les plus performants du monde des CMS et de le remplacer par un truc détestable, exécrable qui ferait même vomir une statue de pierre ?

Les autres, en entendant cette idée révolutionnaire, se sont mis à coder comme ils se branlaient sans poser une seule question à la communauté. La réponse de la communauté a été plutôt mitigée. Pour résumer, la communauté à répondu au GEDW : Pourquoi vous n’iriez pas enculer vos mères avec des cactus ? Il n’y a pas un seul avis positif, ou plutôt si, Automattic a payé quelques péquenots pour balancer des avis positifs, mais il a dû aussi supprimer des centaines d’avis négatifs pour ne pas avoir le titre du plugin le plus mal noté depuis l’histoire de WordPress.

Mais qu’apporte cette saloperie de Gutenberg ?

Rien que de la merde ! Gutenberg t’apporte des blocs. Tout ne sera que bloc. Les images, le texte, la mise en forme, les vidéos, les tweets, tout sera sous forme de blocs pour que tu soit tellement bloqué que tu débloque complètement et tu te mette à massacrer tes enfants à la tronçonneuse. Gutenberg apporte le concept des constructeurs de page au niveau de l’éditeur et c’est tellement con qu’on se demande si les développeurs, à l’origine de cette merde, n’ont pas de défauts génétiques.

Car Gutenberg va casser la personnalisation des thèmes, des plugins. En fait, ça va tout casser. C’est une refonte complète du concept même de CMS et surtout de l’esprit de WordPress qui est un noyau aussi léger que possible (blague à part) et tout le reste est amené par des plugins. Pour insérer une simple image ou mettre en forme ton texte, tu devra passer 1000 fois plus de temps qu’auparvant, c’est beau le progrès !

Je l’ai installé, je l’ai testé sur plusieurs de mes sites. Ca ne marche même pas. Juste une page blanche avec des erreurs Javascripts aussi compréhensible que des signes cabalistiques par un rabbin qui se serait enfilé 5 litres de cognac. J’ai remonté le bug. Cela fait 3 mois et aucun réponse. Ils cherchent encore comment cela s’est produit. Un commentateur a pu reproduire le bug et il a pu le résoudre par le hasard. C’est à dire que le mec a crée une nouvelle install de WordPress, mis à jour le plugin et ça marche, mais dans d’autres cas, ça ne marche pas. Cela signifie que ce tas d’excrément est déjà un code spaghetti avant même son lancement. N’oublions pas que c’est déjà en version bêta et un développeur, un peu compétent, pourrait créer un produit bêta en parfait état de marche. On  estime que 29 % des sites sur le web sont sous WordPress, soit environ 15 millions de sites web. Et devinez la bonne blague ! Gutenberg a été téléchargé environ 4 000 fois. Cela signifie que la majorité des utilisateurs n’a aucune idée de ce qui va leur tomber dessus en 2018.

Si les GEDW continuent leurs sombres desseins et qu’ils imposent Gutenberg par défaut dans WordPress 5.0, alors je ne vous raconte pas le bain de sang. Si sur quelques uns de mes sites, en sachant que mes plugins sont toujours nickels avec toutes les mises à jour, Gutenberg n’arrive pas à marcher, alors imaginez sur les très vieux sites qui seront soudainement mis à jour. Que les utilisateurs et utilisatrices préparent leur cul, ça va être un gros trou !

Tu vas me dire que tous ces problèmes vont être résolu pour la sortie officielle. Toi, t’as trop bu la pisse de Macron. On sait que Gutenberg va arriver à la mi 2018 et le pire est qu’ils ont été obligé de recoder tout le bouzin parce qu’à la base, Gutenberg était codé avec React, mais comme Facebook, l’inventeur de React, a changé les termes de sa licence, Gutenberg sera réécrit avec une autre librairie. Donc, ils ont été obligé de tout recoder et ils disent que ce sera retardé de seulement quelques semaines. Cela signifie qu’ils ont baclé tout ce qu’ils pouvaient.

Gutenberg s’adresse au 0,1 %

On pourrait penser que Automattic a écouté toutes ses critiques, car après tout, il y a tellement de choses à améliorer sur WordPress. La sécurité, la légèreté, la compatibilité, mais non, ils vont casser le seul truc qui marche et qu’on n’aurait jamais dû toucher. Et ils se justifient en estimant que cela va faciliter le travail des utilisateurs et cela plaira aux développeurs. Les développeurs représentent une infime majorité des utilisateurs de WordPress. WordPress est populaire, car même le dernier des péquenots peut l’utiliser.

Automattic réagit timidement. Ainsi, on a déjà un plugin qui permettra de garder l’ancien éditeur. Mais c’est quoi, cette mentalité d’enculé de créer des solutions pour des problèmes qui n’auraient jamais dû exister ? Je vous le dis tout de suite, je songe déjà changer définitivement de CMS si Automattic joue à l’enculé en imposant Gutenberg. Je pense notamment à SPIP. C’est moche, difficile à configurer, mais au moins, SPIP ne te prend pas pour Monica Bellucci dans Irreversible.

Un peu de complotisme

Certains estiment que WordPress veut passer à un modèle tout payant. En augmentant la difficulté d’utilisation avec Gutenberg, il y a aura une génération de parasites qui vont émerger qui vont vous permettre de maitriser Gutenberg pour quelques centaines d’euros. On sait que Jetpack est un échec commercial pour WordPress et je me demande si Gutenberg n’est pas leur nouveau truc pour faire payer les utilisateurs. Nous, qui hébergons WordPress sur nos serveurs, pourrons toujours nous en sortir, car étant donné que c’est sous GPL, l’écosystème va nous donner la possibilité d’atomiser totalement Gutenberg. Mais Dieu vienne en aide aux utilisateurs de WordPress.com qui doivent se contenter des réglages par défaut. Ils seront obligé d’avaler entièrement Gutenberg et s’ils n’y arrivent pas, alors Automattic va les aider en échange d’une belle somme. Pour ceux là, n’oubliez pas que Blogger existe et qu’il est plus puissant que WordPress.

Les 3 solutions pour éviter Gutenberg

Aucun n’est vraiment une solution, mais c’est comme ça qu’on pourra éviter cette merde.

  1. Ne pas passer à WordPress 5.0 – WordPress est déjà fragmenté et il y a une minorité qui font les mises à jour. Donc, faut les prévenir que même avec un revolver sous la tempe, il ne faut pas accepter la mise à jour 5.0.
  2. Forker WordPress pour se débarrasser de la dictature d’Automattic – Je dirais que c’est la solution la plus intéressante, mais également la moins faisable. Automattic a un tel monopole, mais si quelques dizaines de développeurs forkaient sérieusement WordPress en maintenant sa forme actuelle et son écosystème. Il y en a qui franchiraient le pas.
  3. Utiliser une extension pour désactiver Gutenberg – Je pense que la plupart vont opter pour cette option. Classical Editor est même recommandé par les créateurs de Gutenberg, mais c’est un coup de pied dans un tas de serviettes hygiéniques usagées. Gutenberg n’est pas un simple plugin, car il va faire partie du noyau de WordPress et si on le désactive, alors il faudra bidouille sur bidouille pour que ça tienne.

 

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (14 votes, average: 2,14 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse aux cryptomonnaies et à la Blockchain depuis 2012 et par mes articles, j'espère apporter plus d'éclairage sur ce qui se passe dans ce secteur en pleine émergence.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils