Un coquillage ancien résonne après 18000 ans –

  • FrançaisFrançais



  • Près de 80 ans après sa découverte, une grande coquille de la grotte ornée de Marsoulas dans les Pyrénées a été étudiée par une équipe multidisciplinaire du CNRS, du Muséum de Toulouse, de l’Université Toulouse – Jean Jaurès et du musée du quai Branly – Jacques -Chirac (1): il est considéré comme le plus ancien instrument à vent de ce type. Des scientifiques révèlent comment cela sonne dans une étude publiée dans la revue Progrès scientifiques le 10 février 2021.

    La grotte de Marsoulas, entre la Haute-Garonne et l’Ariège, a été la première grotte décorée des Pyrénées. Découverte en 1897, la grotte témoigne du début de la culture magdalénienne (2) dans cette région, à la fin du dernier maximum glaciaire. Lors d’un inventaire du matériel des fouilles archéologiques, dont la plupart sont conservés au Muséum de Toulouse, les scientifiques ont examiné une grande coquille de Charonia lampas (escargot de mer), qui avait été largement négligée lors de sa découverte en 1931.

    La pointe de la coque est cassée, formant une ouverture de 3,5 cm de diamètre. Comme il s’agit de la partie la plus dure de la coque, la rupture n’est clairement pas accidentelle. A l’extrémité opposée, l’ouverture de la coque présente des traces de retouche (découpe) et une tomographie a révélé qu’une des premières bobines est perforée. Enfin, la coquille a été décorée d’un pigment rouge (hématite), caractéristique de la grotte de Marsoulas, qui indique son statut d’objet symbolique.

    Pour confirmer l’hypothèse que cette conque était utilisée pour produire des sons, les scientifiques ont fait appel à un corniste, qui a réussi à produire trois sons proches des notes Do, Do-dièse et D.Comme l’ouverture était irrégulière et couverte d’un revêtement (3), les chercheurs supposent qu’un embout buccal était également attaché, comme c’est le cas pour les conques plus récentes de la collection du musée du quai Branly – Jacques Chirac. Les impressions 3D de la conque permettront d’explorer cette piste et de vérifier si elle peut être utilisée pour produire d’autres notes.

    La première datation au carbone 14 de la grotte, réalisée sur un morceau de charbon de bois et un fragment d’os d’ours du même niveau archéologique que la coquille, a fourni une date d’environ 18 000 ans. Cela fait de la conque de Marsoulas le plus ancien instrument à vent de son type: à ce jour, seules des flûtes ont été découvertes dans les contextes du Paléolithique supérieur européen antérieur; les conques trouvées hors d’Europe sont beaucoup plus récentes.

    En plus de nous plonger dans les sons produits par nos ancêtres magdaléniens, cette coquille renforce l’idée d’échanges entre les Pyrénées et la côte atlantique, à plus de 200 kilomètres.

    Informations complémentaires:

    – Écoutez le son de la conque de Marsoulas: https://soundcloud.com/cnrs_officiel/marsoulas-shell-conch-sound/s-234KE5bFZO1

    – Voir le modèle 3D: https://sketchfab.com/3d-models/triton-700k-0bddff3405144c7b8f91f902e28bcc9b

    Remarques

    (1) Les laboratoires concernés sont les Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés (CNRS / Université Toulouse – Jean Jaurès / Ministère de la Culture), la Maison des sciences de l’homme et de la société de Toulouse (CNRS / Université Fédérale de Toulouse) et le Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale (CNRS / Sorbonne Université).

    (2) Couvrant une période comprise entre environ 21 000 et 14 000 ans avant notre ère, elle se caractérise par des ossements et bois d’animaux travaillés et de vastes réseaux d’échange. Les grottes d’Altamira et de Lascaux en sont les exemples les plus connus.

    (3) La quantité étant limitée, les analyses n’ont pas pu identifier sa nature.

    Source de l’histoire:

    Matériaux fourni par CNRS. Remarque: le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.