L’arnaque du Detox racontée par une ancienne naturopathe

Britt Hermes est une ancienne naturopathe et elle raconte comment la totalité des régimes Detox sont une pure arnaque.


Il est étonnamment facile de vendre de la poudre de perlimpinpin. Je le sais, parce que je l’ai fait. En 2014, j’ai participé à la création et à la vente de The Right Detox. C’était un programme de Detox bidon qui prétendait améliorer le bien-être de n’importe qui et peut-être même de guérir des maladies. J’étais le visage de l’arnaque.

L’arnaque du Detox

J’ai lancé The Right Detox lors d’une exposition sur la santé des femmes au printemps à Tucson en Arizona.

J’ai lancé mon argumentaire de vente devant un public restreint avec une histoire inspirante sur la façon de me guérir du psoriasis en utilisant des remèdes naturels et des changements de régime comme ceux promus dans le programme The Right Detox. Ma présentation a commencé de cette façon :

Les aliments transformés, les pesticides et autres produits chimiques toxiques nous rendent malades. Nous rencontrons ces toxines partout. Pour être en bonne santé dans le monde d’aujourd’hui, nous devons nous désintoxiquer.

Au début de ma vie, j’ai appris comment la nourriture et les produits chimiques peuvent affecter ma santé. À l’adolescence, on m’a diagnostiqué un psoriasis. Presque chaque surface de mon corps avait des plaques dégoutantes. Mon dermatologue m’a prescrit des stéroïdes pour le reste de ma vie. Quand j’ai demandé des alternatives, il a dit : il n’y en a pas.

J’ai refusé de l’accepter. Au lieu, j’ai fait des recherches sur les thérapies naturelles. J’ai commencé à éliminer les aliments toxiques et les produits chimiques. J’ai commencé à reconstruire ma santé digestive avec des probiotiques et des enzymes. J’ai pris de l’huile de foie de morue pour réduire l’inflammation.

Sans les stéroïdes, ma peau s’est améliorée et ma santé s’est améliorée. Mon incroyable rétablissement m’a incité à devenir naturopathe. J’ai conçu ce programme, The Right Detox, basé sur mon expérience et ma confiance que vous bénéficierez de la médecine naturelle.

L’approche The Right Detox utilise nos propres systèmes de défense naturelle ce qui rend notre programme sûr et efficace.

Je suis ravi que vous utilisiez The Right Detox pour atteindre vos objectifs de santé. Bienvenue au début de votre nouvelle vie !

Mon histoire était puissante et je l’ai trafiquée. J’ai rapidement réalisé que le fait de convaincre les femmes qu’elles pouvaient être en bonne santé et rayonnantes était facile. Tout ce qu’elles devaient faire était de suivre les instructions étape par étape dans le manuel de Detox. La santé, le bonheur et l’illumination se matérialiseraient si elles faisaient les efforts et dépensaient assez d’argent. Une vidéo sur comment mon ancienne clinique de naturopathie a fait la promotion du programme de Detox dans cette publicité télévisée locale.

Achèteriez-vous The Right Detox ?

Les programmes de Detox sont créés avec un seul objectif : gagner de l’argent. Je ne généralise pas. J’ai aidé à créer des programmes de Detox dans plus d’une clinique. Dans chaque cas, les décisions d’inclure des suppléments de Detox spécifiques, des mélanges de protéines en poudre ou des thérapies étaient basées sur les marges bénéficiaires.

Les détoxeurs, pratiquant The Right Detox, pourraient acheter différents niveaux du programme. Le schéma était simple. Plus le detox est profond, plus le niveau est élevé et plus le paquet est cher. Il n’y a pas de Detox profond. Le concept entier de Detox en médecine alternative est faux. Il n’y a absolument aucun avantage pour la santé à tirer des régimes de Detox ou des thérapies. Nos organes n’ont pas besoin d’une pause de leurs activités physiologiques. Le fait de boire des mélanges spéciaux ou prendre certains suppléments à base de plantes ne va pas aider un organe à fonctionner mieux ou plus efficacement. Notre corps n’a pas besoin d’être soutenu avec des méga-doses de vitamines et de minéraux. Nous n’avons pas besoin de lavements ou de laxatifs pour nettoyer nos colons. Inutile de dire que The Right Detox ne reposait sur aucune preuve scientifique crédible.

Au lieu, les produits et services ont été emballés ensemble en fonction des termes de marketing et de l’esthétique. Les prix ont été définis en fonction d’une majoration standard. Mais pour donner une apparence exclusive aux programmes de Top niveau, nommés Gold et Platinum, nous avons encore augmenté le prix.

Nous avons prétendu que les patients pouvaient économiser de l’argent en achetant des suppléments en vrac ou en commençant le programme de Detox avec un groupe d’amis. Nous espérions accroître les bénéfices en attirant les clients à devenir des patients à long terme. Ça a marché. Ils venaient au Detox pour investir plus de temps, d’énergie et d’argent dans leur régime de soins de santé. Nous étions prêts à leur vendre de fausses promesses et de faux espoirs sous la forme de suppléments et de thérapies naturopathiques comme des perfusions intraveineuses de vitamines, des lavements et des saunas à infrarouge. Le programme de Detox n’a pas aidé les patients à atteindre leurs objectifs de santé.

Le dommage émotionnel de la Detox

J’ai récemment eu une poussée de psoriasis. J’ai mentionné à un collègue que je voulais dormir un peu plus pour aider au stress. Il a suggéré que je commence à manger un régime paléo. Même si c’est bien intentionné, ce conseil n’est pas étayé par des preuves. Et ça pourrait être émotionnellement dangereux.

Pendant des années, j’avais cette idée que je pouvais atteindre une santé parfaite en contrôlant mon alimentation et mon environnement immédiat. Quand des éruptions de psoriasis se sont produites ou quand je suis tombé malade, je me suis reproché de ne pas avoir bien mangé ou de ne pas avoir fait assez d’efforts. On répète aux étudiants en naturopathie de montrer l’exemple du Detox. Nous devions incarner la santé. Si nous avions l’air malade ou si nous étions en surpoids, alors les patients ne nous prendraient pas au sérieux.

J’ai pris ce conseil au pied de la lettre. Je voulais respirer le bien-être. Je me suis soumise à de nombreuses Detoxs et thérapies naturopathiques au nom de la guérison. Quand ces thérapies ont échoué, comme c’est toujours le cas, j’ai ajouté plus de traitements à mon régime. Au lieu d’améliorer ma santé, je suis devenu plus malade sur le plan émotionnel et physique que je ne l’avais jamais été. J’ai développé un trouble de l’alimentation. Mes règles se sont arrêtées. Mes cheveux sont tombés. Mes symptômes auto-immunes ont empiré.

J’ai finalement appris que je ne peux pas changer le fait que j’ai le psoriasis. Ma récente poussée de psoriasis n’a probablement rien à voir avec ce que je mange ou non. Cela n’a rien à voir avec les suppléments que je ne prends pas. Et ce n’est pas arrivé parce que je n’ai pas fait de détox depuis que j’ai quitté Seattle en 2012. Il est trompeur de promouvoir l’idée que toute mesure allant au-delà des principes de base du bien-être, à savoir dormir suffisamment, faire de l’exercice régulièrement, gérer le stress et manger des repas équilibrés, peut modifier considérablement le cours des maladies complexes.

Les naturopathes vendent des mensonges

Le préjudice pour les patients n’est pas seulement le gaspillage de l’argent et du temps. Les naturopathes provoquent souvent des dommages émotionnels chez leurs patients en traitant sans cesse les problèmes de santé avec des détox et d’autres trucs. Ce préjudice s’ajoute au risque inhérent à l’utilisation des produits naturels non réglementés que les naturopathes considèrent comme des médicaments sûrs et doux.

Les Detox ne donnent pas confiance aux patients et ils ne leur fournissent pas les outils nécessaires pour prendre en charge leur santé. La mode de Detox dépend de la culpabilité du patient. Si la patiente n’investit pas dans la Detox, alors c’est sa faute si elle est malade. Si elle complète la cure de Detox, mais qu’il n’y a pas d’améliorations, alors la patiente doit faire plus de Detox.

Traduction d’un article par Britt Hermes sur Naturopathicdiaries

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur web depuis 2009 et journaliste scientifique. Je suis également un blogueur dans la vulgarisation scientifique et la culture.

Je m'intéresse à des sujets comme les cryptomonnaie, l'activisme, mais également la politique. Je touche à tout et je le partage via mes blogs et mes réseaux.

Pour me contacter personnellement :

1 réponse

  1. Olivier N. dit :

    Britt Hermes est américaine, et comme elle le dit elle-même : [elle ne généralise pas] et ne peut donc pas parler au nom de tous les naturopathes du monde entier. Elle a “pratiqué” dans un pays où l’accès aux soins est vraiment très inégalitaire, pays entre autres, du story-telling et du coaching en tout genre… un pays où tout est possible : les Etats-Unis.
    Le but d’un bon naturopathe n’est pas de vendre du “Detox”, terme très cliché, plus marketing que scientifique, ni de proposer un même soi-disant programme “miracle” à un maximum de personnes différentes. Tout comme un médecin ne donnera pas le même traitement à tous ses patients.
    J’ose croire qu’il existe différentes écoles de naturopathie et celle où a été formée Britt Hermes, doit faire partie, d’après moi, des écoles à fuir. Elle a cherché, en vain une réponse à son psoriasis. Et je pense que les raisons qui l’ont menée à la naturopathie sont aussi extrêmes que sa désillusion. Pour moi, elle n’était pas devenue naturopathe, mais une commerciale qui s’ignorait, dans le marché du bien-être. De plus un bon commercial est encore plus convaincant, s’il a lui-même expérimenté son produit.
    L’experience de cette femme montre que la quête d’une santé parfaite peut devenir obsessionnelle et/ou pathologique (comme devenir orthorexique par exemple).
    Toutefois, je déplore la qualité de cet article issu d’une traduction, dont l’un des sous-titres mentionne “Les naturopathes vendent des mensonges” : c’est une généralisation bien facile, à la limite du putaclic.
    Il n’y a aucun contre-avis d’un autre naturopathe par exemple, pour exprimer un point de vue différent face à l’expérience de Brit Hermes, qui ne peut representer que Brit Hermes elle-même et non pas tous les naturopathes. Des mauvais médecins, des mauvais dentistes, des mauvais chanteurs ou mauvaises boulangeries… il y en a beaucoup et pourquoi mettrait-on tout le monde dans le meme sac ?
    Je précise que je ne suis pas naturopathe et avoue avoir consulté 2 fois une naturopathe, qui n’a absolument rien à voir avec Britt Hermes. Alors non, la naturopathie, ne m’a pas ruiné et ne m’a pas menti.
    Aujourd’hui, le “detox” se vend partout : en ligne, dans les magasins bio comme en hypermarché, SANS naturopathe. Du detox pour les pauvres comme pour les riches, tous les prix sont permis. Associer ce terme, devenu fallacieux à la naturopathie est réducteur mais montre combien l’ignorance de ce domaine, par le grand public est encore grande, alors qu’il n’a pas vocation à concurrencer la médecine classique.
    Il n’y a qu’en 2002 que la chiropraxie et l’ostéopathie ont été reconnues en France, où l’homéopathie fait encore sourire plein de monde. Et si on laissait encore le temps à la vraie naturopathie de bien se faire connaître pour recevoir des critiques plus justes ?
    Des charlatans il y en a toujours eu partout, et il y en aura encore. Des naturopathes millionnaires, il y en a pas des masses par contre… Tâchons juste de ne pas manquer de discernement et d’esprit critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *