Z Event, Action contre la Faim et ONGcratie


  • FrançaisFrançais


  • En cette misérable année de 2021, le Z Event, un événement caritatif organisé par des streamers de Twitch, a réuni 10 millions d’euros pour l’organisation Action contre la Faim. Un sacré pactole et on pourrait dire que les streamers ont eu l’impression de lutter contre la faim dans le monde et que des millions de personnes pourront se nourrir. Parce que bon, 10 millions d’euros, ça fait quand même quelques dizaines de milliers de tonnes de riz au minimum.

    Mais Action Contre la Faim est une organisation parasitaire par essence, qui est critiqué de l’intérieur comme de l’extérieur. En fait, dès 2002, Sylvie Brunel, une géographe et présidente d’ACF pendant seulement 8 mois, nous disait que cette ONG était de la merde. D’une part, des salaires exorbitants pour les dirigeants, des infrastuctures toujours plus couteuses, des investissements massifs en publicité afin de se signaler au maximum et quelques miettes ici et là.

    Etant donné que j’habite à Madagascar dont le sud connait une famine chronique depuis 20 ans, je peux dire que la majorité des ONG sont des parasites et qu’elles utilisent la technique de l’entonnoir. Une grande partie de l’argent va aller engrosser l’organisation, ensuite enrichir les structures sur place, souvent financé par d’autres fonds institutionnels et enfin, on se signale par des petits trucs. Même si ACF va te dire, la bouche en coeur, que 91 % du fric va sur le terrain, eh bien, le terrain englobe tout le fonctionnement de l’organisation et toute la bureaucratie qui va aussi gober une autre partie du pognon.

    Mais qui est donc le coupable ? Il semblerait que ce soit les organisateurs du Z Event qui choisissent les organisations qu’ils veulent supporter. Et on s’aperçoit que ces organisateurs choisissent des entités qui sont ultra-médiatisés, en 2020, c’était le Téléthon qui comme ACF, n’a absolument pas besoin de fric. Il est évident qu’on a un parasitisme circulaire. Le Z Event remplit les poches de ces ONG qui se remplissent les poches et en échange, l’évènement reçoit une médiatisation croissante chaque année. Comme les médias qui vont inviter des écrivains et ces derniers leur lèchent les couilles dans leurs bouquins. J’avais déjà dit qu’une grande partie des streamers seront les éditocrates de demain. Comme toute système, celui en place cherche sa progéniture et l’identifie par le mépris des vrais pauvres par son parlé et ses manières.

    Mais les milliers de donateurs du Z Event qui ont permis d’avoir ces 10 millions d’euros, ne sont pas coupables. Ce sont d’énièmes pigeons qui pensent que grâce à eux, des enfants pourront avoir leur bol de riz. Et aussi pour se donner une bonne conscience avant de s’empiffrer comme des porcs pendant les fêtes de fin d’année.

    En 2017, Jérémy Ferrari, dans son spectacle Vends 2 pièces à Beyrouth, sur la thématique de la guerre, revient aussi sur les ONG qui se font du pognon avec les pires techniques putassières et devinez quoi, sa principale cible était Action Contre la Faim. Genre, tu reçoit une lettre qui te dit que pendant que tu lis cette lettre, 1000 enfants bouffés par les ténias sont morts. Je peux te garantir que tu auras dû mal à manger ta tartine de Nutella. Et ACF va mettre des concepts foireux comme “inclusif” et “genre” à toutes les sauces, c’est même l’une de leurs priorités. Cela doit sans doute signifier que si t’es pédé, gouine ou travelo, alors Action contre la Faim te donne des sardines, mais si c’est un ouvrier blanc moustachu qui vote Zemmour, tu peux aller crever.

    Et en parlant de blancs, j’aurais aimé que le Z Event lève ces millions d’euros pour les 300 000 aide-soignants en France qui ne peuvent plus nourrir leurs enfants parce qu’on les a suspendu sans solde à cause de leur bon sens de refuser la marque de la bête. Mais bon, cela ne fait pas assez vendeur, il faut des petits noirs qui meurent de faim.

    Il y a une dizaine d’années, j’étais gauchiste, donc con et je cotoyais le milieu des ONG. C’est pour ça que je les connais parfaitement. J’ai déjà dit que j’habite à Madagascar et tous les ans, nos vieux copains, les cyclones viennent nous rendre visite. Et de temps en temps, c’est un grand copain, un cyclone de force 5. Pour les petits occidentaux qui ne savent pas ce que c’est, son énergie est 5 fois plus puissante que la bombe qui a vaporisé Nagasaki. C’est à dire que tu comprend que le copain, il ne plaisante pas quand tu vois qu’il fait voler des semi-remorques chargés comme une plume à 300 mètres de distance. Quand il passe, il y avait une ville avant et après, il y a un immense cratère.

    Et à chaque fois, c’est la farandole des faux-culs. De nombreuses ONG se mettent en place pour “aider les réfugiés”. 99 % sont des escrocs qui vont empocher la totalité du fric. Et les plus honnêtes vont faire la technique de l’entonnoir. J’ai été dépêché sur “l’ex-ville” qui a été visité par un cyclone. On devait donner des abris aux sinistrés. Il y avait une ONG ultra-médiatisée qui avait récolté 5 millions de dollars. “On a des hélico, des camions chargés de vivres et de médocs” disaient-ils. A la fin, ils ont apporté des bâches en cellophane pour créer des abris de fortune pour les réfugiés… Mais l’histoire n’est pas finie. Pendant que les péteux et les pétasses blanchatres se gargarisaient de cette cellophanimania devant les caméras des médias, j’ai vu des enfants de rue, des SDF qui n’avaient rien, courir dans une décharge voisine, ramener plein de sachets en plastique et créer les mêmes types de bâches que les autres crétins.

    Je le dis sans méchanceté au Z Event et aux crétins similaires, “cessez d’aider le monde, vous n’avez pas le niveau”. Si vous êtes capables de réunir de grosses sommes, alors bougez-vous le cul et apportez-la directement à ceux qui ont en besoin. Créez votre propre structure, allez sur place et pataugez dans la boue et la merde. Il y a de vrais associations qui luttent contre la faim, mais on ne les connait pas, car toutes leurs ressources sert à nourrir les affamés.

    Et enfin, la France est de plus en plus un pays du tiers-monde, aidez donc ceux qui sont en bas de chez vous avant d’aller apporter le bol de riz dans le reste du monde.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.