Twitter est de plus en plus cancérigène et fondamentaliste

  • FrançaisFrançais


  • Au fil des ans, Twitter est devenu le vrai cancer du web.


    J’utilise très peu Twitter. J’ai un profil Pro que je consulte pour voir si un de mes sites est mentionné. Mais une fois par semaine, je regarde des personnes que je suivais il y a quelques temps. Et la férocité des discussions laisse rêveur. De véritables chiens enragés, prêts à se sauter dessus, mais qui sont des limaces quand on les confronte dans la réalité avec un poing américain. N’oublions pas qu’une grande partie de la cabale pour carboniser Stallman a été organisé par les féministes de Twitter.

    Ce qui est intéressant est que Twitter adore ça. Plus le contenu est anxiogène et enflammé, plus il y a du succès et donc, plus de fric pour les pubs. L’effet Trump a été massif pour éviter la mort de Twitter. Quand vous avez le président le plus échevelé qui en fait son principal outil de communication, alors cela permet au pire des réseaux de caracoler en têtes des tendances. 4Chan et 8Chan abrite peut-être des tireurs de masse, mais Twitter abrite toute la bestialité humaine allant de l’extrême-gauche ultra-mortifère jusqu’à la droite plus que conservatrice.

    Comme le texte est limité, alors seule l’émotion transpire et on se retrouve avec des combats de sueur entre mâles et femelles qui laissent échapper leurs pires fluides émotionnels comme des cadavres en décomposition dont la vie ne sert plus de barrage aux immondices cérébrales. Et je me sens agressé par cet aspect cancérigène alors que je suis sur Twitter que 5 à 10 minutes par semaine. Imaginez l’état mental, particulièrement dévasté, des gens qui l’utilisent en permanence.

    Cela crée aussi un microcosme particulièrement vomitif où l’entre-soi jouxte avec un inceste journalistique des plus savoureux. Et c’est là que résident le secret du cancer. Les premières cellules cancéreuses sont apparus quand des journalistes français, dévorés par la corruption et la haine de l’autre, ont monopolisé la discussion en pratiquant un entreléchage qui ferait envie à la plus lubrique des actrices de films pour adulte. Quelqu’un qui ne pense que par Twitter n’est qu’un névrosé de la pire espèce et doit être neutralisé par une belle seringue pour éviter une contamination génocidaire de toute la société. Heureusement, 99,99 % des gens s’en foutent de Twitter.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.