Sur le vide des blogs et des sponsos


  • FrançaisFrançais


  • Après l’article sur la dèche, on m’a écrit pour dire que c’est faux, il y autant de sponsos qu’auparavant. Le truc est que je parle des blogs et non des réseaux sociaux. Si on veut faire la pute/gigolo sur les réseaux en achetant des abonnés en masse, en mentant aux marques que leur chiffre d’affaire va exploser parce que tel débile ou pétasse a fait une promotion qui sera plongé dans les limbes en quelques heures, alors oui, il y a des sponsos.

    Beaucoup de blogueurs se sont mis sur les réseaux et Youtube. Mais d’une part, c’est de la merde, car leur chaine peut sauter à tout moment à cause des ayatollahs du moment. De plus, les réseaux sont ultra anxiogènes et tu peux tenir la cadence quand t’as 20 ans, mais à 40 ans, j’ai autre chose à foutre que d’avoir les yeux exorbités sur les stats en publiant des contenus tout aussi médiocres que minables.

    Les blogs et les sites sont plus importants que jamais, même si leur audience s’est tassé. Et pour les sponsos, personne n’utilise les blogs pour promouvoir des produits, mais uniquement pour acheter des liens de casino ou ce genre de merde. Généralement, je leur facture un max et je leur dis d’aller se faire foutre s’ils négocient.

    Mais il y aussi autre chose et que de nombreuses agences étaient dans les pays de l’Est et également en Ukraine. Et ils ont été éviscérés par la guerre, car tout leur statut de parasites s’est retrouvé en l’air. Ils sont dans ces pays parce qu’ils ne payent quasiment pas d’impots et ils se permettent les pires saloperies juridiques.

    C’est clair que de nouveaux marchés vont s’ouvrir avec l’Asie et même l’Afrique, mais les prix ne seront pas du tout les mêmes. Il faudra attendre quelques années pour que cela se fasse, mais en attendant, c’est la merde pour payer le loyer du mois prochain. Et tout ce qui affiliation de mes couilles, cela ne marche plus depuis des années.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.