Servus est mors stimulus tuus

  • FrançaisFrançais



  • La débacle du vaccin était prévisible. Les prostituées en blouse blanche ont piqué des millions de personnes parce qu’ils avaient reçu de gros chèques. Un matraquage du matin au soir a incité des crétins à se faire piquer. Et maintenant, le vaccin est dangereux. En France, il y a 1 million de personnes qui ont été vaccinés avec AstraZeneca et on rapporte qu’il n’est même plus efficace contre les variantes.

    Même si les effets indésirables ne sont que de 0,5 %, alors il y aura 5 000 personnes qui seront handicapés ou vont mourir. Car une trombose n’est pas un truc de tarlouze. C’est plus dangereux que le virus du batounet. Cette servitude de la piqure a créé des dommages sans précédents. Et d’autres recherches rapportent que les vrais dégats vont apparaitre dans plusieurs années.

    Le ciblage systématique de la protéine Spike risque de détruire notre système immunitaire naturel et on aura uniquement des variants très dangereux du virus qui vont circuler et qui pourront se transmettre aux autre espèces. On pourrait croire que c’est le scénario du nouveau Resident Evil, mais la réalité est que c’est lié à l’incompétence et une corruption sanguine, sociologique et généralisée des blouses blanches.

    Pour moi, les aide-soignants et tout le personnel médical sont coupables. A part quelques résistants comme Raoult et autre, tout le monde a dit oui à la piqure et personne n’a résisté suffisamment. Il fallait se battre aux poings si c’est nécessaire, mais chaque prostituée est allée sur les plateaux télé pour défendre sa paroisse. Moi, moi, moi, moi, moi et toujours moi.

    Mais ils reprendront la vaccination, car cet Occident dégénéré cherche une baguette magique à tout prix. Et si on doit tuer quelques dizaines de milliers de moutons pour avoir une illusion de sécurité, alors ainsi soit-il. Le fait qu’autant de pays aient suspendu le vaccin à quelques heures intervalle, montre que les effets nocifs sont beaucoup plus massifs que ce qu’on nous dit. Et comme ils ont toujours bidonné les chiffres sur les cas, les masques, les morts, c’est devenu banal.

    Et AstraZeneca ne risque rien devant la justice, car il a obtenu l’immunité complète et éternelle sur le moindre effet secondaire. Et c’est normal, ce sont les gouvernements putréfiés qui sont allé le chercher.

    Comme je le dis toujours, jetez les dans un brasier et dansons la lambada tout autour.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive.

    Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.