Revirement

  • FrançaisFrançais



  • Il faut sortir et consommer comme des porcs. Comme si on devait oublier les 15 derniers mois. Cette crise a parfaitement rempli ses deux objectifs, détruire les petits commerces pour engraisser les gros et avoir les 80 milliards de dollars pour les vaccins sans oublier les doses à venir. Maintenant, le covid est de l’histoire ancienne par magie comme une pièce de théatre, rabougrie qu’il faut désormais ranger dans les placards.

    Alors que la courbe en France n’a pas changé avant, pendant et après le confinement et il y a toujours autant de cas. Aujourd’hui, les prostitués en blouse blanche britanniques admettent ouvertement qu’ils ont utilisé des tactiques totalitaires pour effrayer la population afin de vacciner tout le monde. Tous les chiffres étaient faux.

    Le revirement n’aura pas l’effet escompté. Une population martyrisée pendant 15 mois possède un nom, torture physique et psychologique, normal, ce sont des psychiatres qui ont géré cette crise de a à z en considérant tout le monde comme des névrosés. Et donc, on dit maintenant que le confinement, le masque, en fait tout ne sert à rien.

    Mais comme on ne peut pas relayer ce que disaientt Raoult ou Perronne parce qu’on a passé un an et demi à dégueuler dessus, alors on sort les putes de bas étage comme Blachier ou autre pour dire ce que Raoult disait en juin 2020. Que cela ne servait à rien. Les vaccins ont été administrés, circulez, il n’y a rien à voir, ceux qui rapportent les effets secondaires sont considérés comme des complotistes.

    Cependant, la population n’est pas un chien qui obéit au sifflet. Les impacts de cette torture ne font que commencer. Il faudra sans doute 15 ans pour s’en remettre en sachant que lorsque les aides gouvernementales vont cesser, alors la vraie crise commencera. Aujourd’hui, on anesthésie la population violée par de la morphine monétaire, administrée à grandes doses. Mais cela s’arrêtera.

    Regardez ce qui s’est passé dans les pays pauvres, 1 mois et demi de confinement et on ne s’en remet pas encore 1 an après. Des milliers d’emplois ont été détruit, le génocide économique a été consommé. L’apathie de la population s’explique par la morphine monétaire et on risque d’aller vers la soviétisation du monde où on va continuer à anesthésier la population avec de l’argent magique, imprimé à tour de bras par les banques centrales. Le revenu de base et autres simagrées ne sont que des composants à cette soviétisation.

    On vous donnera quelques miettes par mois pour que vous ne creviez pas de faim, mais vos métiers seront éviscérés et vos vies seront zombifiés à l’extrême. Quand des petits enfants disent qu’ils veulent se suicider parce qu’ils ne veulent pas vivre dans ce monde, alors ils ont raison. Peut-être qu’on doit les suivre dans leurs actes.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.