Pénurie et faillite des Etats occidentaux

  • FrançaisFrançais



  • En Australie, des supermarchés se prélassent tristement dans le soleil de l’Outback avec les rayons vides. Plus aucune bouffe à l’horizon. Fruit et légume sont aussi rares que les neurones chez Véran. Mais ce n’est pas la bouffe qui manque, mais il n’y a plus personne pour les mettre sur les rayons. Dans sa grande stupidité, l’Australie impose un confinement et de nombreux employés restent chez eux. Et il y en a qui ne veulent plus travailler.

    C’est à dire que l’Etat dans sa stupidité absolue a réussi à détruire son propre pays. On pensait que cette prouesse était uniquement chez les républiques banananières et papayères, mais c’est désormais la norme dans les pays occidentaux. Que vous ayez une montagne de bouffe et que vous n’avez personne pour les ranger, même le film Idiocratie n’aurait pas osé.

    L’Amérique pourrait aussi connaitre un sort similaire, mais dans un autre domaine. Noel 2021 risque de ressembler à “La course au jouet” de Schwarzy à l’échelle nationale. La naissance du Christ qui n’est qu’un prétexte pour s’empiffrer comme des porcs et des truies et dépenser des milliers de dollars qu’on n’a pas, va se terminer en eau de boudin sur les jouets. On ne parle pas des cerceaux de fortune que vous avez une roue de bicyclette et une baguette.

    On parle des jouets pour enfant gatés avec les nouvelles consoles et les bidules électroniques. Pénurie de semi-conducteur au niveau mondiale et délais de livraison qui sont deux à trois fois plus importants. Mais là encore, des enseignes comme Amazon, Home Depot ou Best Buy ont dû mal à trouver des saisonniers pour remplir les étagères. Déjà que c’est payé comme de la merde, il faudrait aussi se faire vacciner avec 3 doses au minimum, au risque de vous transformer en dalmatien.

    C’est vraiment fascinant de voir ce monde occidental, si clinquant, se ratatiner comme un vieux cadavre qui se décompose à chaque semaine qui passe et qui reste encore dans leur corruption crasse et stupide. Pendant ce temps, les pays pauvres subissent l’inflation de plein à fouet à cause de la planche à billet des occidentaux, mais pour le moment, nous, nous sommes simplement pauvres. Nos étagères sont pleines, mais on n’a pas un rond pour acheter ce qui est dessus. On se demande qui est le plus à plaindre.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.