Macron, un bon remplaçant tyrannico-sanitaire

  • FrançaisFrançais



  • Le 12 juillet 2021, Macron débarque à la télévision et transforme la France en un camp de concentration entre les tatoués qui pourront aller partout et les autres qui deviendront des sous-races. Comme l’a démontré remarquablement Asselineau, la France a désormais le même niveau de démocratie que le Turkménistan et le Tadjikistan qui ont aussi une vaccination obligatoire pour toute la population.

    Parler de complot est une gageure, car on ne voit pas la raison politique, financière ou sociale derrière des mesures qui sont du délire pur et simple. Cependant, n’oublions pas que les maitres à penser de la gestion de la crise sont des médecins, sadiques dans l’âme et qui sont psychiatriquement terrifiés par les maladies. C’est aussi une occasion pour eux de contrôler la population, une chose dont ils en rêvent depuis des années.

    Le 12 juillet 2021, Boris Johnson annonce la levée de la plupart des interdictions au Royaume-Uni. Plus de masques systématiques, tous les lieux sont ouverts sans passe sanitaire, plus de distanciations sociales. Il existe quelques exceptions où une preuve vaccinale est demandée, mais comparé à l’asile qu’était devenu l’Angleterre en décembre 2020, c’est une libération équivalente à celle de 1945.

    Ce qui s’est passé est que Bojo a repris temporairement la main sur son administration après avoir bataillé pendant un an et demi. L’administration était la principale ennemie de Bojo et les scientifiques britanniques sont de parfaits serviteurs sans oublier qu’ils étaient sans exception pour le Remain.

    Bojo a réussi un très bon coup en expulsant Matt Hancock, l’équivalent britannique du ministre de la santé en montrant qu’il aimait tripoter les petites midinettes. Et dans les jours qui ont suivi, l’Angleterre a levé les restrictions. Mais pour les tyrans covidistes, c’était un gros coup au moral. L’Angleterre, qui n’hésitait pas à fracasser les portes de domiciles privés, pour s’assurer que les gens respectaient la distanciation, qui n’hésitait pas à menotter des gamins qui jouaient en groupe dans la rue, qui n’hésitait à contaminer volontairement des gens sains pour étudier le virus, a claqué la porte comme elle l’a fait pour l’UE.

    Il fallait un remplaçant de toute urgence pour perpétuer le discours tyrannico-covidiste et Macron, laquais parmi les laquais, a parfaitement joué ce rôle. Ce que l’Angleterre a subi pendant 1 an, la France le subira et des hommes comme Bojo n’existent pas en France. Vous allez vous faire piquer de toutes les façons possibles.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.