Les banques numériquement à la ramasse

  • FrançaisFrançais



  • Dans mon bled loin de tout, il y a ma banque qui propose une application mobile pour gérer son compte. Je me dis que ça y est, la révolution numérique est en marche. Et ensuite, je m’informe et on me dit que c’est environ 2 euros par mois pour l’abonnement ou que je peux prendre un “pack” qui me donne gratuitement cette application. C’est risible à souhait, comme une culotte laissée pendant des jours sur le lit.

    C’est à dire que ces mecs te font payer pour utiliser une application mobile. C’est quoi la prochaine étape, nous faire payer un ticket d’entrée pour entrer dans la banque pour retirer notre propre fric. Dans mon livre, Le Déclin, je disais que c’est un drôle de monde où les vautours disent aux lions ce qu’ils doivent faire.

    Et ce n’est pas comme si cette application me permettait de faire beaucoup de choses. Elle permet de consulter son solde et de télécharger son RIB. On ne peut pas commander une carte, ni de chéquier, ni faire un virement bancaire. Et en plus, c’est payant. Alors qu’une putain d’application mobile est censé simplement faciliter la vie des clients.

    C’est terrible ces vieilles institutions qui parlent numérique, mais qui ont une mentalité du 18e siècle. Et pire encore, si t’es assez con pour prendre l’abonnement, il faut que tu aille chercher tes identifiants dans ton agence. Comment leur expliquer qu’il y a un truc appelé le mail depuis quelques décennies. Quel est le putain d’intérêt pour une putain d’application si je dois me déplacer physiquement dans cette putain de banque.

    Et ce n’est pas comme si les banques étaient de petites choses fauchées. On paye pour les frais de tenue de compte, on paye pour les virements bancaires, on paye pour la conversion des devises, on paye pour avoir un chéquier, on paye des taux d’intérêt faramineux pour les crédits même si moi, j’en prend pas.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.