Le ghosting


  • FrançaisFrançais


  • Le ghosting est le nouveau terme à la mode pour poser un lapin, car on passe notre temps à plaquer de nouveaux termes, pour faire croire que nous sommes branchés, sur des concepts vieux comme le monde. Le ghosting a atteint des proportions catastrophiques sur le web. Vous avez une bonne relation avec un pro ou une entreprise. La discussion par mail se fait régulièrement, il vous répond rapidement et tout d’un coup, plus de nouvelles. On se retrouve à attendre un mail qui ne vient jamais et quand on le relance, on passe davantage pour un con, car le ghosting est encore plus fort.

    Moi, je le subis surtout dans tout ce qui est sponso. J’avais un contrat avec une marque pour une sponso mensuelle. Depuis 1 an, c’était réglé comme du papier à musique et honnêtement, son argent, j’en avais vraiment besoin, car avec les pubs classiques, ben disons que la fin du mois est le 2. Cette fois, je lui envoie la facture comme d’hab, mais pas de réponses. Une semaine plus tard, je le relance, pas pour qu’il paye, mais pour qu’il réponde un minimum que je comprend s’il ne veut pas continuer, pas de réponses.

    C’est absolument terrible d’un point de vue du stress, mais aussi de l’orga. Car l’emplacement pub pour cette personne, je l’avais réservé alors que j’avais d’autres offres. Et comme je pensais que c’était un truc réglo, alors j’avais refusé les autres qui, évidemment, sont partis ailleurs. Donc, même si je les contacte aujourd’hui, ils auront bien raison de m’envoyer chier.

    Le ghosting est vraiment la quintessence des mauvaises manières et cela prend des proportions dantesques sur le web. A force de tout virtualiser, nous avons invisibilité les relations humaines et nous considérons que tous les autres sont des bots qui activent automatiquement des réponses. Je suis dans ce merdier de business depuis plus de 10 ans et à l’âge d’or des blogs, le ghosting n’existait pas. En fait, comme les blogueurs discutaient constamment entre eux, leurs lecteurs se commentaient mutuellement, la moindre couille avec une marque et tout était publié. Aujourd’hui, j’écris cet article sur le ghosting et il se perdra dans la mer d’excrément qu’est devenu le web aujourd’hui, tout le monde s’en fout.

    L’avènement des réseaux sociaux a tout changé, car nos comportements sont devenus des interrupteurs ON/OFF, juste dans la réaction, la haine et l’émotion. C’est ce qui se passe quand des milliards de neurones tentent de s’incruster dans un champ de texte de 180 caractères. Personnellement, je fais très peu de ghosting, car je sais ce que cela fait de le subir. Evidemment, pour les spammeurs qui t’envoient le même millionième message pour te demander une sponso à 10 balle, tu les envoie chier et espère intérieurement qu’ils seront jeté dans un volcan.

    Mais parfois, même pour les spammeurs, j’essaie de répondre si le message est un peu plus construit. Le ghosting est une enième preuve de la déliquescence de nos sociétés. Si vous avez l’habitude de ghoster, réfléchissez aux conséquences que cela peut avoir. Une réponse par mail, ne prend que quelques secondes et cela permet de terminer une relation en n’étant pas un crevard. Je ne vous demande pas de vous comporter en gentilhomme du 18e siècle, mais d’avoir un minimum de politesse pour éviter qu’on vous confonde avec vos cousins qui se balancent dans les arbres.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.