La schizophrénie sino-américaine


  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish


  • Pendant que les américains votent une loi stupide sur le travail forcé au Xinjiang qui est un mythe inventé de toutes pièces par la propagande américaine, on a un chiffre délicieux qui montre la schizophrénie sino-américaine. 30 %, c’est l’augmentation du commerce bilatéral entre la Chine et les Etats-Unis en 2021. Ce commerce s’est établi à plus de 682 milliards de dollars entre janvier et novembre 2021.

    C’est à dire que pendant que l’Amérique hurle comme un putois contre les chinois, qu’elle hurle qu’elle veut réindustraliser son pays, qu’elle hurle qu’elle est de retour, la réalité montre que l’Amérique a aggravé sa dépendance vis à vis de la Chine. Et cette tendance ne va pas baisser dans les mois à venir.

    En fait, le commerce entre les deux pays est supérieur à celui de la Chine envers tous les pays de l’ASEAN qui est pourtant son partenaire le plus proche et plus stratégique que ce soit vis à vis du RCEP ou des Nouvelles routes de la soie. Cette forte demande américaine est à l’origine du backlog où des porte-conteneurs s’entassent sur les ports américains et où le manque de personnel crée des goulots d’étranglements, provoquant à leur tour des pénuries.

    Plusieurs raisons expliquent cette schizophrénie. La première est que Biden n’arrive pas à la cheville de Trump. Trump combattait la Chine comme un seul bloc. Il l’affrontait en la regardant droit dans les yeux avec des taxes qui s’appliquaient à tous les produits. Biden se contente de méthode sournoise, utilisant les stupides droits de l’homme, de prétendus génocides, pour sanctionner une petite région afin d’éviter de montrer au monde que l’Amérique consomme du chinois plus que n’importe quel pays.

    Ensuite, l’Amérique a eu la pire gestion de crise du covid. Les nombreuses tentatives de vaccination obligatoire ont incité les gens à quitter leur travail. De plus, le fait que le gouvernement ait envoyé un chèque pendant les confinements, les a convaincus de rester à la maison. Cela explique aussi par la stagnation du salaire des travailleurs pénibles et une augmentation exponentielle de l’inégalité. Pourquoi aller bosser pour 18 dollars de l’heure (qui est déjà élevé par rapport au salaire minimum) alors qu’on a le même montant via les aides sociales ?

    L’Antiwork gagne aussi du terrain où les américains préfèrent cumuler des petits boulots plutôt que de passer toute la journée à bosser comme des dingues. Cet antiworkisme va aussi poser des problèmes sur le plan de Biden qui veut reconstruire l’Amérique. La reconstruction passe par des tâches pénibles et répétitives avec des salaires de misère.

    Cette voracité américaine pour les produits chinois fait payer le monde entier. Le prix du fret maritime, des containeurs a explosé et la situation va rester tendue jusqu’à la fin de 2022. Et en 2022, vous allez avoir des élections de mi-mandat qui risquent de foutre une rouste aux Démocrates.

    En bref, dans les journaux et à la face du monde, l’Amérique dit qu’elle peut contrer la Chine, mais dans la réalité, sans les chinois, les Américains crèveraient de faim.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *