Ivermectine vs Hydroxychloroquine

  • FrançaisFrançais



  • La conférence donnée par le Dr Harvey Risch, épidémiologue à l’université de Yale, est vraiment intéressante sur deux points. On connait déjà l’affaire de l’Hydroxychloroquine, mais on apprend que la FDA a créé exprès un site entièrement frauduleux où il déconseille l’utilisation de l’Hydroxychloroquine pour les patients non hospitalisés ce qui est la chose la plus stupide qu’on peut faire puisqu’il faut donner ce traitement dès les premiers jours.

    Comment voulez-vous qu’on puisse faire confiance à une quelconque agence de médicaments si elle est capable de se comporter comme un escroc ou un vulgaire spammer. La seconde chose est qu’on n’a pas eu les mêmes attaques contre l’Ivermectine. Parce qu’en fait, Big Pharma savait très bien que l’Ivermectine n’est pas aussi efficace que l’Hydroxychloroquine et que ce n’était pas la peine de l’attaquer aussi agressivement.

    La corruption en science existait déjà depuis très longtemps et ce niveau n’a pas monté avec la crise du Covid-19. C’est juste que cette fois, les prostituées en blouse blanche avancent à visage découvert en éructant leurs miasmes infects sur le monde qui les entourent. De véritables agents pathogènes de la corruption, de l’entreléchage et d’une putréfaction terminale du monde occidental.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.