Des cafards bienheureux

  • FrançaisFrançais



  • Ce qu’il fallait attendre du vaccin n’a absolument pas été satisfait. Il a été fait en 2 mois et après les pics en bourse de Pfizer, les propres chercheurs de l’entreprise font un rétropédalage absolu sur son efficacité. Ainsi, le vaccin n’est pas certain de stopper les transmissions alors que c’est le putain de but d’un vaccin. De plus, une seule dose de vaccin donne 90 % d’immunité, mais deux doses donnent seulement 6 % d’immunité, c’est quoi cette merde. Et jusqu’à présent, il n’y a eu que des communiqués de presse, aucune donnée n’a été transmise, la comparaison avec le placebo, les effets selon les tranches d’âge et la sûreté réelle de ce truc alors que les vaccinations de masse ont déjà commencé.

    On va avoir un 9/11, mais pour la vaccination. Une date fatidique à partir de laquelle le monde ne sera jamais plus comme avant. Ceux qui soutenaient “l’axe du mal” seront emprisonnés chez eux et les autres pourront danser nus dans la rue. Ceux qui soutiendront le vaccin pourront circuler librement et les autres resteront confinés chez eux. Le passeport immunitaire est déjà en route et Mastercard et Visa envisagent de mettre en place des localisations géographiques pour voir si vous avez été en contact avec des personnes contaminées.

    Les vaccinés s’opposeront aux confinés. Les vaccinés auront le droit de jouir d’une belle vie tandis que les facho-pédo-satano-antivaxx seront condamnés à la géhenne. “Vous ne posséderez rien, mais vous serez heureux“. Ce n’est pas une citation de Marx, mais du World Economic Forum sur ses 8 prédictions pour 2030. Et pour les blancos dans les pays riches, il vous faudra aussi louer tout ce que vous avez, votre maison, vos femmes et vos enfants et vous devrez aussi accueillir 1 milliard de migrants. Le compte est bon, car il y a 1 milliards d’occidentaux, on les tue à coup de Rivotril et de vaccins pourris et on les remplace par des gaulois d’ébène moins réfractaires.

    Le progressisme le plus abject, le plus totalitaire, le plus dégoutant est en marche. Un monde de zombies, d’esclaves et une poignée de gens ultra-riches, clairement, les GAFAMs ne connaitront pas les chaines. 2020 aura été une année cruciale où le monde occidental s’est effondré, que la tyrannie est arrivé, que les gauchistes ont pris le pouvoir pour toxifier tout ce qu’ils touchent. Les guerres ravageront la décennie qui arrive à cause du sénile qui n’a rien de Céline à la Maison blanche. Le Grand Reset, le Grand Remplacement, c’est fou comme c’est similaire.

    Moi je m’en fous, je ne suis ni un blanco, ni un occidental, moi et les miens seront gagnants dans cette guerre, car c’est en notre nom qu’elle est faite contre vous. Même si je préfère les gauchistes et les progressites découpés en dés et renvoyés chez eux par DHL Express, frais port dûs. L’attaque sur le cash est massive en ce moment. On incite tout le monde à liquider ses liquidités et à tout numériser. Et si les faibles d’esprit s’étonnent que pourquoi tout numériser et en faire un plat alors que c’est déjà le cas à 95 % pour toute l’économie et les monnaies occidentales, la cible est les pays pauvres, les 4 milliards de personnes qui ne sont pas numérisés, bancarisés, fichés, code-barrés, vaccinés et marqués comme des bêtes de somme.

    Et d’autres faibles d’esprit attendent la providence qui viendra sûrement pour nous délivrer des forces du mal. La providence ne peut rien contre la rapacité et la toxicité des hommes et de leur pouvoir. Personne ne viendra nous sauver, rien ne nous délivrera du mal, car la justice commence par soi. Il faut prendre les armes et attaquer frontalement. Le sang et les entrailles doivent couler, des puissants et de tous leurs serviteurs. Mais non, vous avez des armées entières de mort-vivants sur tel ou tel réseau qui applaudissent des deux mains et qui chantent la bienvenue de la tyrannie en cours. Car le gauchisme leur a vidé l’esprit et les boyaux.

    Ils veulent profiter de cette tyrannie pour se débarrasser des autres, des fachos et autres empêcheurs de tourner en rond. Je me pose souvent la question : Où est la clé du placard bien noir où vous avez mis vos couilles ? Cela fait 30 ans que Fort-Boyard cherche la clé, mais c’est celle de vos couilles. Vous vous laissez emmener par le bout du nez et ce n’est pas des petites manifestations de tarlouze qui vont changer quoi que ce soit. Il faut frapper ceux d’en face, leur montrer le visage de la haine, les écorcher, les dépecer, les faire baigner dans leur sang et ensuite, voir dans leur regard la peur et le glaive de la justice s’abattre sur eux. Brulez leurs femmes et leurs enfants dans beau braisier et qu’on danse tout autour pour fêter la fin des forces maléfiques.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.