Aux yeux de tous


  • Français


  • Aux yeux de tous est un film sorti en 2015 avec Julia Roberts, Nicole Kidman, je l’ai vu par hasard quand il est passé à la télé et je dois dire que j’ai été impressionné par son propos. Julia Roberts interprète une femme dont la fille a été violée et tuée. Nicole Kidman joue une magistrate et un inspecteur noir qui enquête sur l’affaire, interprété par Chiwetel Ejiofor.

    Le criminel est identifié, mais comme c’est une indic sur des islamistes, la police refuse de l’inculper. Il arrive à disparaitre et l’inspecteur va passer des années à le traquer. Il pense l’avoir trouvé et boum, on a le twist de fin sur le fait que la mère l’avait alpagué quand la police l’avait libéré et plutôt que de le tuer, l’avait emprisonné dans sa maison en le traitant comme la pire des raclures.

    Pour la mère, la peine de mort n’était pas suffisante pour punir le criminel, il fallait qu’il pourrisse en prison pour le reste de ses jours. Elle l’a fait agoniser pendant 13 ans jusqu’à ce que l’inspecteur découvre le pot aux roses et la mère finira par le tuer et l’enterrer dans le jardin. C’est pour ça que la peine de mort est une peine de compassion, c’est pour ça que les pays qui pratiquent la peine de mort peuvent vivre sereinement.

    Car cette femme, hanté par la vengeance de sa fille, a fait un acte bien pire que le criminel. Non seulement, elle le nourrissait à peine, mais elle ne lui parlait jamais. Garder un être humain sans aucune interaction humaine pendant plus de 13 ans est la pire des tortures, car l’être humain est un animal social.

    De plus, cette mère n’a jamais fait le deuil de sa fille parce que le criminel respirait encore. La société, dans une justice collective, se met à la place de la victime et demande réparation du tort, considérant qu’elle n’a pas été présente pour la protéger. Si chacun se fait justice, alors on devient le pire des barbares. En fait, je n’ai aucune compassion pour cette mère, car pour moi, elle doit subir le même sort qu’elle a fait subir au criminel.

    Quand vous appliquez la peine de mort, vous crevez l’abcès, vous considérez que cet être est si vil qu’il ne mérite plus de vivre dans la même société que vous. La page se tourne et le temps fait son oeuvre. Mais s’il continue de vivre, alors la plaie se surinfecte. Le film va également utiliser la complicité policière pour libérer le criminel. Car on n’avait pas de preuve directe, mais on savait qu’il a transporté la fille tuée dans une fourgonette.

    Après sa libération, on retrouve la trace du fourgon, mais il crame quand les enquêteurs arrive sur place. La police voulait protéger son indic par dessus tout. Et par conséquent, les policiers impliqués auraient dû être condamnés pour complicité de viol et de meurtre. Et en fait, on était tellement dans la lutte anti-terroriste que tous les autres crimes ont été négligé. Mais si vous ne punissez pas le viol et le meurtre d’une adolescence à l’aube de sa vie, qu’est-ce qu’on en a foutre qu’un barbu vienne s’exploser chez vous. Si vous laissez fuir le premier, alors vous méritez le second, car vous ne valez pas mieux. Aux yeux de tous est un très bon film, très dur et on a une Nicole Kidman qui est resplendissante de beauté, mais bienpensance oblige, ils ont développé une idylle avec le noir, un bon mélange qui passe bien à la téloche.

    Houssen Moshinaly

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Copy code