Absurdiland

  • FrançaisFrançais



  • A chaque semaine qui passe, la France devient Ceausescuesque. Des décisions délirantes par des personnes délirantes. Ou plutôt c’est voulu, une opération PsyOps parfaitement orchestrée pour imposer des décisions les plus absurdes pour faire passer les vraies mesures tyranniques. Et évidemment, l’élément principal est les journalistes français qui, aujourd’hui, sont les plus grands ennemis du peuple français.

    Les décisions du déconfinement sont tellement stupides qu’on n’y réfléchit pas et qu’on obéit à la lettre par automatisme. La servilité des gens n’a pas de limites, car un petit chef comme Macron peut faire ce qu’il veut. C’est un crétin, un camé et une espèce de marionette désarticulée. Il ne faut pas donner le pouvoir aux petits chefs, car ils sont teigneux comme de petits roquets. Le fou à la tête du royaume avec une tyrannie sadique pour transformer tout le monde en des candidats parfaits pour l’asile.

    Le nombre de malades mentaux va exploser ainsi que les suicides et non à cause de la faillite du pays, mais les gens sensés préfèrent se mettre une balle dans la tête plutôt que d’être gouverné par les fous. Et nous, le monde, qui a retrouvé une vie normale depuis des mois, regardons ça avec parfois une délection, mais aussi une tristesse pathétique de voir un grand pays, sombrer dans une telle déchéance. Mais cette infection délirante arrive même jusqu’ici.

    J’étais dans un mini supermarché et dans le coin, même si le masque est obligatoire, disons que c’est relativement respecté. Il faisait une chaleur étouffante et après être entré dans le supermarché, je fais quelques courses en ayant le masque sur le menton. Personne ne dit rien, mais un parvenu, un petit chef commence à me toiser brutalement. Pour l’enquiquiner, je lui demande quelque chose et il me répond sèchement qu’il n’en sait rien.

    Mais il ne dit rien sur le masque, ensuite, un autre client arrive sans masque et il lui fonce dessus en disant que l’entrée est interdite à voix bien haute pour faire comprendre qu’il me ciblait. Mais pour moi, c’est juste un cafard qui défile sur un mur. Mais pourquoi il n’a osé rien me dire en face ? Car personne d’autre ne l’avait fait et que le petit chef est un moins que rien sans la servilité bête et méchante de la majorité.

    Vous auriez dû dégager Macron et toute sa clique, la totalité des députés et des sénateurs, les journalistes et tous les fils de pute qui votent pour eux. Vous auriez dû les dégader à la machette ou au bidon d’essence. Car vous ne vous relèverez pas de ce confinement. La gastronomie française qui fait l’envie du monde entier a été détruite par Macron. Les petits commerces ont été détruits, 2 ou 3 millions de chomeurs en plus et si vous gueulez, il y aura un nouveau confinement.

    Mais les principaux coupables, c’est vous.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.