A ceux qui sont contre les enfants


  • FrançaisFrançais


  • Il y a une tendance en Occident, plus mortifère que toutes les autres, sur le fait de ne pas avoir d’enfants. On parle de personnes fécondes, en état de procréer, qui en ont la capacité, mais qui refusent de le faire par pure bêtise idéologique. Vous avez des raclures qui se font une vasectomie pour préserver la planète, d’autres le font pour laisser la place aux migrants. Ils pourraient surtout échanger de place avec les migrants. Le blanc, complètement dégénéré, part dans le pays pauvre et le migrant récupère la nationalité, le patrimoine et tout le tutti-quanti.

    Je ne parle pas de gens stériles ou qui sont trop pauvres et qui réfléchissent sur le nombre de bouches à nourrir. Moi, je n’ai pas d’enfants, car quand tu as passé tes 20 à 30 ans à resquiller de petit boulot en petit boulot, se joindre à une femme et fonder une famille n’est pas vraiment le projet. Et je ne veux pas que mes enfants potentiels vivent dans un environnement de misère, car je l’ai bien véçu, pas la misère, ça se supporte dans la famille, mais le regard des autres sur ta misère.

    Mais aujourd’hui, tu as des gens qui sont contre les enfants par principe, ils les détestent et ils n’en veulent pas en entendre parler. Quelqu’un qui n’aime pas les gamins est méprisable à souhait, je ne connais pas d’individus plus abjects, car ils n’ont plus la légitimité biologique et théologique de leur présence sur terre. D’un point de vue théologique, tu es là pour perpétuer ta lignée, transmettre ton savoir et ton patrimoine comme tes parents l’ont fait avec toi. D’un point de vue biologique, tu es là pour perpétuer l’espèce et le premier qui dit que nous sommes trop nombreux, va se prendre une baffe dans la gueule.

    Un peuple ou une civilisation, qui ne fait pas d’enfants, pue la mort et respire la putréfaction. C’est une civilisation qui doit disparaitre et qui disparaitra par la force des choses. Car quand tu ne fais pas de gamins, alors d’une part, ton pays se vide et non, les migrants ne viendra pas tous vous remplacer. Il suffit de voir aujourd’hui l’état des pays de l’Europe de l’est. Des villes flambant neuves, mais qui sont vides, comme un décor abandonné du True Man Show. Par ailleurs, les peuples, n’ayant pas d’enfants, adoptent une mentalité de parasites et on le voit parfaitement avec les boomers qui veulent sacrifier toutes les générations pour leur propre gueule.

    Et comme vous êtes une civilisation sans enfants, alors il est normal de voir que l’Occident se déchaine contre les tout petits. Les abus sexuels, les maltraitances, tout est possible. Cela me sidère de voir que l’Occident déchaine une violence de tous les instants contre ses gosses. Une violence culturelle, un langage pornographié à l’extrême, la salissure, le crachat dans tous les domaines. Comme dans la Bible où les habitants de Sodome et Gomorrhe disent à Loth : “Donnez nous vos enfants, nous voudrions en abuser”. Je ne suis pas chrétien et je n’aime pas l’utilisation outrancière de la théologie, mais la phrase est intéressante.

    Les habitants pourraient prendre les enfants par la force, car Loth est le seul homme verteux dans la ville. Mais ils lui demandent de leur donner les gosses, car ils veulent que Loth devienne comme eux. Acceptez la pédophilie comme une norme, c’est tout à fait normal de faire ce qu’on veut avec les gamins, car nous sommes tous damnés et que toute chose se monnaye et devient une marchandise.

    A ceux qui sont contre les enfants, l’enfer de la solitude sur Terre et de la damnation au ciel vous tend les bras.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.