2022, l’année de la guerre nucléaire ?


  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish

  • Un vent lépreux, portant les particules Démocrates, vogue vers l’Iran, l’Ukraine et Taiwan. Est-ce que 2022 pourrait être l’année de la guerre nucléaire ?


    Le parti Démocrate alias le Parti sanguinaire est au pouvoir depuis 1 an et tout le monde avait prédit qu’un ou plusieurs pays allaient se faire dégommer. Aujourd’hui, on a trois candidats au podium du génocide au nom de la démocratie et des droits de l’homme. L’Iran, Taiwan et l’Ukraine. Sur les trois, deux candidats peuvent déclencher une guerre nucléaire, rêvée délicieusement dans la tête vérolée de nombreux militaires américains. Est-ce qu’on pourra voir de jolis champignons atomiques en 2022. Peu probable, mais avec des américains qui sont plus dingues à chaque jour qui passe, tout peut arriver.

    Mais avant d’admirer les champignons, regardons un peu combien de personnes ont été tué par les Américains, après la Seconde guerre mondiale :

    • Vietnam : 1,3 millions de mort
    • Pinochet : 3200 morts
    • Première guerre du golf : 235000 morts
    • Yougoslavie : 280 000
    • Guerre en Irak : 500 000
    • Afghanistan : 241 000
    • Total : 2,5 millions de morts

    Et encore, c’est des chiffres officiels, énormément revus à la baisse. Car rien qu’en Irak, les décomptes indépendants donnent 1 million de morts parmi les civils. Donc, au minimum 2,5 millions de morts, mais on est plus proche de 5 millions de morts, c’est quand même l’équivalent d’une petite guerre mondiale.

    Et je n’inclus même pas les nombreux autres morts à cause des Coups d’Etat en Amérique latine organisés par les Américains en plus du Chili, les multiples massacres en Afrique et les guerres par proxies au Yemen ou dans les Balkans.

    L’Iran

    L’Iran est notre première candidate pour le dégommage démocratique, mais ce serait étonnant que l’Amérique entre en guerre ouverte. Elle veut quitter progressivement le Moyen-Orient et vu la fessée magistrale qu’elle a reçu en Afghanistan, elle sait qu’elle peut conquérir un pays en quelques semaines, mais elle ne pourra jamais le tenir.

    Si l’Amérique n’intervient pas, alors ce sera Israel qui va le faire. L’Amérique est aujourd’hui le plus grand pourvoyeur d’armes de l’Etat juif et ce dernier veut dégommer l’Iran depuis des années. La situation économique de l’Iran est catastrophique, mais sa population n’acceptera jamais une invasion étrangère. La Chine la considère comme une station d’essence et l’Iran a besoin d’argent, mais beaucoup d’argent.

    Une explosion de l’Iran embraserait le Moyen-Orient avec un essaimage systématique des groupes terroristes. Les Amériques préfèrent négocier avec les terroristes plutôt qu’avec des Etats qui n’organisent pas de gay pride chaque semaine ! Mais une explosion de l’Iran va être sur les pompes des Européens avec l’afflux de millions de migrants sur les cotes italiennes. On a vu la même chose en Irak, en Afghanistan, au Yemen et ce sera le cas pour l’Iran dont la population est de 83 millions.

    Cependant, la défaite de l’Iran ne sera pas instantanée, car elle est devenue la spécialiste des guerres par proxies. Que ce soit le Liban, le Yemen ou la Syrie, l’Iran a réussi à s’implanter dans de nombreuses régions. Et une défaite de Téhéran implique que toutes ces régions vont aussi voler en éclat.

    Taiwan

    Taiwan fait partie de la Chine depuis plusieurs siècles et donc, la réunification n’est qu’une question de temps. Et sur cette île, les positions américaines et chinoises sont irrémédiablement opposés. Pour la Chine, la réunification avec Taiwan est non négotiable et pour les USA, le retour de Taiwan dans le giron chinois est non négotiable.

    Pour certains militaires américains, une réunification obligerait l’Amérique à entrer en guerre pour deux raisons. La première est que si l’Amérique ne vole pas au secours de Taiwan, tous ses alliés en Asie sauront que l’Amérique n’est pas digne de confiance et vont soit entrer dans le giron chinois ou avoir une position neutre.

    La seconde raison est que le contrôle de Taiwan donnera plus de souffle à la marine chinoise, qui actuellement fait face à un front maritine qu’elle ne contrôle pas. Le retour de Taiwan implique que l’Amérique perdra définitivement son influence en Asie. Cette confrontation peut donner une guerre nucléaire et même si le bouclier américain est efficace, il suffit qu’une seule tête nucléaire passe pour avoir des millions de morts.

    De plus, la dimension sociologique de la guerre est en défaveur de l’Amérique. Les jeunes américains sont de plus en plus dégoutés par le gouvernement et ils sont moins de 5 % à aller sous les drapeaux en cas de grande guerre. On doit aussi ajouter la dimension wokiste qui a totalement dévirilisé les américains et les cheveux bleus n’iront jamais sur un champ de bataille, car leur pathologie de Moi, moi et moi fait qu’ils sont incapables de payer l’impot du sang.

    En revanche, 25 % des chinois sont prêt à aller sous les drapeaux. Cela en fait au minimum 300 millions de personnes, donc une guerre classique est ingagnable pour les Américains et il faut recourir à l’arme nucléaire. Par ailleurs, les jeunes chinois nés dans les années 2000, sont plus nationalistes que leurs parents et leurs grand-parents puisqu’ils ne connaissent qu’une Chine riche et puissante.

    L’Amérique est plus divisée que jamais et la Chine s’unit chaque jour qui passe. Mais pour la Chine, l’option militaire est la dernière dans son carquois. Elle peut récupérer Taiwan par une guerre économique et commerciale. 40 % des taiwainais sont pour la réunification et 20 % de la population a de la famille en Chine. Il y a des centaines d’entreprises chinoises à Taiwan et dans ces conditions, la réunification n’est qu’une formalité sans la mentalité scélérate et prédatrice des américains.

    Il y a aussi la question de la domination technologique, car TSMC est basé à Taiwan. Il fabrique tous les semi-conducteurs d’Intel, AMD, Nvidia ce qui fait un maillon crucial, mais fragile pour la technologie au niveau mondial. Les propriétaires de TSMC sont principalement des fonds d’investissement américains, mais cela va jouer dans la bataille. La Chine n’a pas vraiment besoin de TSMC, car elle fabrique déjà des semi-conducteurs, même s’ils sont encore en retard.

    Le problème dans cette guerre possible est la stratégie de l’ambiguité, spécialité des Américains. On crie qu’on va aller en guerre, mais on se retient au dernier moment. Et on le fait systématiquement pour pousser l’adversaire à bout, soit pour négocier, soit pour entrer effectivement en guerre. Le problème avec l’ambiguité est que les deux camps doivent la jouer.

    A force de provoquer les chinois, les Américains risquent de provoquer une vraie guerre alors qu’ils n’ont pas les moyens physiques pour la mener dans la région, car ils sont dépendants de leurs alliés asiatiques. Un exemple anecdotique a été l’intervention d’Audrey Tang pendant le Sommet pour la Démocratie, un truc foireux organisé par les Yankees pour dire qui est démocratique ou non. Parmi les participants à ce sommet, on avait notamment les Maldives… C’est sûr que le coupage des mains, la lapidation, la peine de mort même pour les enfants et l’application wahhabite de la Charia sont des preuves fabuleuses de démocratie !

    Donc, Audrey Tang qui est proche du DPP, parti au pouvoir à Taiwan, a eu des problèmes pendant sa présentation. En fait, les Américains ont coupé son flux vidéo, mais ont gardé le flux audio. Evidemment, ils ont prétexté un “problème technique”, mais c’était la seule intervention coupée pendant tout le sommet. Et c’est normal, car notre chère Audrey avait une carte où on voyait la Chine et Taiwan avec des couleurs différents, ce qui est contraire à la politique d’une seule Chine de Washington.

    Et pour les Chinois, cela aurait pu être la ligne rouge, déclenchant une invasion. Car oui, l’Amérique considère qu’il n’y a qu’une seule Chine, mais que Taiwan a le droit de faire sécession. C’est là où on voit que l’Amérique n’a qu’un seul allié et c’est l’Amérique, tous les autres sont des larbins. D’accord pour la sécession, mais NON à l’indépendance de Taiwan puisqu’on aurait un autre acteur en plus de la Chine qui pourrait faire l’ombre à l’Amérique, car n’oublions pas, la majorité de la population taiwanaise est pour une réunification pacifique.

    L’Ukraine

    Le nom d’Ukraine signifie la frontière, la ligne ou une délimitation, mais fondamentalement, ce nom signifie “banlieue”. Depuis toujours, l’Ukraine est Malo-Russe qui signifie Petit-russe. Mais l’Amérique utilise l’Ukraine comme une base avancée afin de menacer directement la Russie et elle plaide pour l’entrée de Kiev dans l’OTAN. La Russie ne l’acceptera jamais.

    Depuis des mois, les médias occidentaux nous disent que la Russie veut envahir l’Ukraine. Des militaires américains estiment que la meilleure approche est des frappes nucléaires préventives contre la Russie. Dans ces conditions, oser dire que la Russie est la méchante dans l’histoire est vraiment du foutage de gueule.

    On estime que la Russie attend l’hiver pour envahir l’Ukraine, car les routes seraient impraticables pour les chars russes. Mais la Russie n’a pas besoin de déclarer la guerre à l’Ukraine, car ce pays est au bord de la faillite. Avec Nord Stream 2, tout le gaz russe passe directement de la Russie vers l’Allemagne, cette dernière veut en être la principale distributrice en Europe, asphyxiant du même coup tous les Etats européens qui seraient contre la volonté de l’Allemagne éternelle. D’où le refus de l’entrée du nucléaire parmi les énergies vertes européens par les Allemagnes afin de détruire la France.

    Autrefois, le gaz transitait par l’Ukraine ce qui lui rapportait 1,2 milliards de dollars par an. Avec le Nord Stream 2, c’est devenu zéro ce qui complique de financer un Etat qui est fondamentalement fantoche et qui ne vit que par l’argent russe et la diabolisation de la Russie par la même occasion.

    La Russie doit simplement attendre que l’Ukraine s’effondre complètement pour récupérer le territoire. Cependant, la Russie a indiqué que la ligne rouge à ne pas franchir serait un génocide dans le Donbasse. Si l’Ukraine utilise la “solution croate” contre les populations du Donbasse, alors il est normal que l’armée russe vienne faire le ménage. Cela ne concerne que les russes et les ukrainiens et on devrait tous rester Westphaliens dans cette histoire.

    Mais ces connards d’Européens continuent de titiller les Russes et l’OTAN pour provoquer une escalade militaire. S’il y a un seul pays de l’alliance qui entre en guerre, alors les autres devront suivre, même si la contribution à la guerre dépend de chaque pays. Mais clairement, la France, par sa servilité euro-américaine, pourrait se retrouver dans une guerre indirecte avec la Russie. Le risque de conflagration nucléaire reste faible avec la Russie à moins que les Américains n’entrent de plein pied dans ce merdier.

    Mais l’armée russe est impressionnante et sur les frappes, elle a la supériorité technologique avec ses armes hypersoniques. L’Amérique, conseillée par les sanguinaires de la pire espèce, pourrait envisager des frappes nucléaires pour contrer cette supériorité. Mais encore une fois, est-ce que les américains ont les couilles d’y aller et surtout, est-ce qu’ils sont trop cons pour comprendre que dans l’histoire, tout pays qui a affronté deux fronts en même temps, a été détruit.

    La guerre nucléaire n’est plus un fantasme dans la tête de quelques militaires délirants, c’est une véritable ombre qui plane sur 2022 et au delà. C’est clair qu’un pays sera dégommé par l’Amérique, car c’est dans la tradition du Parti sanguinaire. Difficile de dire qui sera l’heureux élu. Mais clairement, le monde entier paiera pour la prédation américaine et le peuple américain est entièrement responsable pour avoir mis des dingues pareils au pouvoir.

    Ce qui est encore plus terrible est que la majorité de la population s’en fout complètement de ces questions. Elle est dans sa vie quotidienne, terrorisée par une petite grippe, afin de ne pas voir une possible destruction du monde sous nos yeux.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.