Alors que la confidentialité augmente, Apple demandera aux utilisateurs s’ils souhaitent des publicités personnalisées dans l’App Store

  • FrançaisFrançais



  • Apple commencera à inviter les utilisateurs dans l’App Store avec un message leur demandant s’ils souhaitent recevoir des publicités ciblées, selon les nouvelles signalées pour la première fois par 9to5Mac. Avec iOS 15, qui devrait être déployé ce mois-ci, les utilisateurs auront la possibilité d’opter pour le ciblage, plutôt que d’être automatiquement activés, comme c’était le cas auparavant. Cette décision intervient après une vague de mises à jour du SKAdNetwork de l’entreprise, conçues pour donner aux utilisateurs davantage leur mot à dire sur la manière dont leurs données sont utilisées, tout en permettant aux annonceurs de diffuser des publicités ciblées d’une manière plus centrée sur la confidentialité. Voici ce que vous devez savoir.

    Qu’est-il arrivé

    ● La mise à jour demandera aux utilisateurs s’ils souhaitent activer la publicité personnalisée sur l’App Store dans iOS 15.

    ● Lorsque les utilisateurs ouvrent l’App Store alors que leur appareil exécute la version bêta d’iOS 15, un message contextuel leur est demandé s’ils souhaitent recevoir des publicités personnalisées. Le message indique que l’inscription « vous aidera à découvrir des applications, des produits et des services qui vous concernent ». Le message assure également aux utilisateurs qu’en utilisant des identifiants générés par les appareils, Apple protège la confidentialité des utilisateurs lors de leur inscription.

    ● Alors qu’Apple collectait auparavant automatiquement les données des utilisateurs qui permettaient la publicité ciblée, la société change de position après avoir annoncé qu’elle exigerait des autres développeurs et annonceurs qu’ils demandent aux utilisateurs la permission de les suivre sur les sites Web et les applications dans le cadre de son nouveau cadre de transparence de suivi des applications.

    ● La nouvelle option s’appliquerait uniquement au réseau publicitaire d’Apple. Apple n’a pas répondu à une demande d’informations supplémentaires.

    ● Apple n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

    Pourquoi est-ce important

    ● La décision s’ajoute à une série de mises à jour publicitaires axées sur la confidentialité introduites par les géants de la technologie, notamment Apple et Google, à la lumière de la mort imminente du cookie tiers. Sans le cookie, les annonceurs et les éditeurs recherchent de nouveaux moyens de suivre le comportement des utilisateurs afin de leur proposer des publicités ciblées.

    ● Cette décision pourrait également être une réponse aux plaintes antitrust en cours d’Apple. L’entreprise fait l’objet de plaintes en France et en Inde. Une affaire antitrust intentée contre le géant de la technologie au Japon s’est terminée plus tôt cette semaine. De nombreux cas de ce type concernent la quasi-monopolisation par Apple des systèmes de paiement et des marchés d’applications mobiles. Certains s’inquiètent de l’utilisation par Apple des données des consommateurs et de ses politiques de partage de données et de confidentialité.

    ● Étant donné que la société exige des développeurs d’applications et des annonceurs qu’ils se conforment à de nouvelles règles strictes concernant la confidentialité des données et la publicité, la décision vise probablement à démontrer aux consommateurs que le titan de la technologie est également prêt à être soumis à de telles règles.

    Pour plus, inscrivez-vous à la newsletter américaine quotidienne de The Drum ici.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.