Marc Aurèle : C’est en philosophe que Théophraste e’ affirme

  • FrançaisFrançais



  • C’est en philosophe que Théophraste e’ affirme, dans sa comparaison des fautes, comme le ferait un homme qui les comparerait en se référant au sens commun, que les fautes commises par concupiscence sont plus graves que celles qui le sont par colère. L’homme en colère, en effet, paraît s’écarter de la raison avec quel que douleur et avec un certain resserrement sur soi-même. Mais celui qui pèche par concupiscence, vaincu par la volupté, se montre en quelque sorte plus relâché et plus charmé dans ses fautes. A bon droit donc et en vrai philosophe, Théophraste a dit que celui qui faute avec plaisir mérite un plus grand blâme que celui qui pèche avec douleur. En somme, l’un ressemble plutôt à un homme offensé et forcé, par douleur, à se mettre en colère ; l’autre s’est jeté de lui-même dans l’injustice, se portant à faire ce à quoi l’incite la concupiscence.

    Dans cette pensée, Marc Aurèle nous parle de la faute agie par la colère ou par volonté propre. La concupiscence et la volupté sont honnie par Marc Aurèle et s’inspirant de Théophraste, il estime que celui qui faute par intérêt personnel, par égoisme, pour améliorer sa propre vie est un moins que rien et un plus grand coupable que quelqu’un qui tuerait sous le coup de la colère. Il est intéressant que le principe morale agissant cette pensée est niée avec Nietzsche qui dédaigne la morale comme le moteur de nos actions. Car le plaisir, la joie ou l’intérêt du but de la vie d’une personne et si on faute dans ce sens, alors on est autant plus blamable. Dans notre monde contemporain, la faute par plaisir est considéré comme une vertu avec l’expression que toute fin justifie les moyens. De la noblesse aurélienne à la crasse que la nôtre, pervertissant ou adoubant la pensée nietzschéenne.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.