Avis sur le livre “Le Grand abandon” par Yves Mamou


  • FrançaisFrançais

  • Le livre Le Grand abandon par Yves Mamou est une compilation impitoyable des mécanismes et d’une volonté pour laisser entrer l’immigration sans contrôle avec une islamisation de la France. Même si le livre me semble un peu biaisé sur certains points.


    Le livre Le Grand abandon par Yves Mamou est une compilation impitoyable des mécanismes et d'une volonté pour laisser entrer l'immigration sans contrôle avec une islamisation de la France. Même si le livre me semble un peu biaisé sur certains points.

    Ce n’est pas le premier livre que je lis sur l’immigration massive et l’islamisation de la France. On a déjà eu celui de Zemmour qui manque cruellement le coche tout en ayant une obession maladive. Celui de Maurice Berger sur la montée de la violence gratuite qui est juste une pépite. Et le livre d’Yves Mamou, le Grand abandon : Les élites françaises et l’islamisme est une énième pierre à ce fait de société incontestable.

    Le livre prend une approche différente de l’image classique de l’immigration de masse. Ce ne sont pas des pirogues remplies de sauvages de contrées lointaines qui déferlent sur les plages de Normandie, mais un plan organisé, structuré et pensé dans les domaines administratifs, juridiques, sociaux, associatifs et politiques. Pour les naifs, ce livre est une bombe, pour moi, ce n’est qu’un secret de polichinelle.

    La France, notamment, via ses élites s’est totalement vautré sur sa souveraineté et sa prosternation face au patronnat pour avoir une main d’oeuvre pas chère et malléable à souhait. Pas chère sans doute, mais malléable est une autre histoire. Yves Mamou compile et propose point par point, toutes les trahisons et les perversions du système français pour faciliter l’immigration et de la disparition de l’assimilation de l’intégration. Sur les définitions et les changements langagiers, l’auteur est d’une limpidité glaciale avec des conclusions dramatiques pour le futur des populations.

    L’assimilation permet à un immigré, quelle que soit son origine, de se fondre dans la société française sans la tête barbue ou voilée qui dépasse. L’intégration implique que si un immigré a l’habitude de considérer les femmes comme des objets, pour en avoir plusieurs exemplaires, alors il peut débarquer avec cette mentalité et c’est à la France de s’adapter, en raccourcissant son identité de plus en plus pour faire de la place à ce nouveau panel de bestiaires.

    Le livre Le Grand abandon par Yves Mamou est une compilation impitoyable des mécanismes et d'une volonté pour laisser entrer l'immigration sans contrôle avec une islamisation de la France. Même si le livre me semble un peu biaisé sur certains points.

    Sur le terme de victime, Yves Mamou est aussi lucide. On a remplacé l’ouvrier prolétaire par la victime. Les élites françaises ne se battent plus pour les combats sociaux des plus pauvres, mais pour savoir si Mamadou et Bilal ont suffisamment de mosquées, de tapis et si on les regarde droit dans les yeux, on n’est pas des masculins blancs oppressifs. Via le Conseil d’Etat, le Conseil institutionnel, mais aussi des associations comme le Gisti ou le CCIF (collectif contre l’islamophobie qui a été dissout en 2020). La servilité de la justice et de la police est assez pitoyable pour tout pardonner à cette nouvelle immigration.

    Mais sur les points négatifs, le Grand abandon m’a laissé un gout très désagréable qui est que l’auteur, inconsciemment ou non, se plaint qu’il y a désormais plusieurs communautés qui se battent pour la même ressource, à savoir, la victimisation. Ainsi, l’auteur considère que l’antisémitisme est de plus en plus vivace et que c’est le vrai problème de la France. De même, il fait un distinguo entre le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme, les deux premiers étant quasiment des fantasmes et le troisième étant le vrai danger selon la thèse du livre.

    Pour moi, les trois existent et les trois sont exagérés. Oser critiquer la Licra, mais qu’en fait, elle devrait supprimer le “r” pour le racisme, c’est lunaire comme argument. Pendant des décennies, les juifs et leurs massacres ont été le seul tambour expiatoire des occidentaux. Et tout d’un coup, vous avez à la fois la communauté africaine et musulmane, qui considère que les transferts Western Union ne sont plus suffisants et qu’il leur faut aussi les pépettes de la victimisation comme les juifs.

    En se focalisant uniquement sur l’islamisation de la France en admettant une responsabilité de la part des élites juives (Licra et consorts), Yves Mamou a tendance à forcer le trait, à nous convaincre de force ce qui est la définition d’une propagande et honnêtement, vivant dans un pays avec plusieurs Cout d’Etat, je suis vacciné contre la propagande.

    Un auteur tend toujours à intégrer son idéologie dans ses oeuvres malgré lui et ce livre n’échappe pas à la règle. En se concentrant sur l’islamisation et non sur la prolétarisation, le livre pose des soucis de cohérence. Il aurait été plus intéressant d’utiliser le prisme oligarchique contre les esclaves. Considérer que le patronnat s’en fout de la religion de ses esclaves, du moment qu’ils travaillent bien et sont 10 fois moins chers.

    Le Grand abandon est aussi un gros pavé, plus de 500 pages et il faut avoir le courage de le lire jusqu’au bout, car il y a très peu de solutions proposées face à cette islamisation. Alors que c’est un fléau simple à combattre, récupérer la souveraineté en sortant de l’UE, de la CJUE et de la CEDH, avoir une vraie justice de sanctions, basée sur les actes et le contrôle total des frontières. Avec cette potion, la France peut régler ce problème en l’espace de 10 ans. Même si Yves Mamou parle de souveraineté, il ne franchit jamais ce rubicon sacré du Frexit qui est aussi l’énorme baobab dans le cul du livre de Zemmour. Parler de souveraineté sans une sortie de l’UE est comme un aveugle qui peint l’arc en ciel, il peut l’imaginer dans tous les sens, mais le réel lui échappera toujours.

    Mais je ne déconseille pas ce livre, par exemple, pour des travaux universitaires, c’est une mine d’informations et de sources, car chaque fait est documenté. Malheureusement, il n’a pas réussi à me faire peur ce qu’avait réussi le livre de Maurice Berger. Ce dernier, par sa brieveté, mais aussi par ses constats impitoyables sans aucune idéologie, est beaucoup plus convaincant qu’une litanie sur 30 ans sur l’échec des élites françaises dans tous les domaines… parce qu’on n’a pas besoin d’un livre pour le comprendre et le constater de nos yeux.

    Le Grand abandon

    Ce n'est pas le premier livre que je lis sur l'immigration massive et l'islamisation de la France. On a déjà eu celui de Zemmour qui manque cruellement le coche tout en ayant une obession maladive. Celui de Maurice Berger sur la montée de la violence gratuite qui est juste une pépite. Et le livre d'Yves Mamou, le Grand abandon : Les élites françaises et l'islamisme est une énième pierre à ce fait de société incontestable.

    URL: https://www.amazon.fr/grand-abandon-A7aises-lislamisme/dp/2810008353/

    Auteur: Yves Mamou

    Nom: Le Grand abandon

    URL: https://www.editionsartilleur.fr/produit/grand-abandon-yves-mamou/

    Auteur: Yves Mamou

    ISBN: 9782810008353

    Format: https://schema.org/Paperback

    Note de l’éditeur/éditrice :
    3
    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.