Nouvelle distribution rendant Debian plus facile pour les débutants


  • FrançaisFrançais



  • SpiralLinux est un nouvel entrant dans le monde des distributions Linux axées sur les ordinateurs de bureau.

    Il est basé sur Debian Linux et créé par le développeur anonyme de GeckoLinux.

    Geko quoi ? GeckoLinux est un dérivé d’openSUSE et se concentre sur la fourniture d’une convivialité prête à l’emploi aux utilisateurs de bureau.

    Le but pour Spiral Linux est également le même. Fournissez une expérience Debian utilisable prête à l’emploi aux utilisateurs de bureau.

    Debian est-elle vraiment si complexe ? Alors que Debian est considérée comme la distribution la plus stable, la vanille Debian submerge souvent les nouveaux utilisateurs avec plusieurs options de téléchargement. L’accent mis sur les logiciels FOSS uniquement par défaut rend également les choses difficiles pour les débutants. Il nécessite divers ajustements après le premier démarrage pour le rendre utile.

    Et ce sont les domaines où SpiralLinux brille !

    À travers cet article, je vais vous présenter les fonctionnalités de SpiralLinux et partager mon expérience, afin que vous puissiez avoir une meilleure idée de ce à quoi vous attendre de SpiralLinux.

    SpiralLinux : Debian simplifiée

    La première question qui vous viendra à l’esprit est pourquoi une autre distribution basée sur Debian ? L’idée de base derrière SpiralLinux est de vous fournir une Debian bien réglée qui peut être utilisée prête à l’emploi.

    Si vous essayez d’installer Debian, vous remarquerez un certain nombre d’options de téléchargement, mais elles n’incluent pas les pilotes et codecs propriétaires qui sont nécessaires pour le matériel moderne (y compris le mien). Obtenir le bon ISO lui-même est le premier combat.

    N’oubliez pas que vous devrez encore peaufiner votre système Debian vanille pour le faire fonctionner avec votre matériel.

    SpiralLinux vise à résoudre ces problèmes en fournissant plusieurs logiciels préinstallés, des ajustements de performances et une prise en charge des pilotes et codecs propriétaires.

    Certaines fonctionnalités de mise en évidence clés sont les suivantes :

    • Livré avec une large gamme de pilotes pour prendre en charge une variété de matériel
    • zRAM est activé par défaut pour de meilleures performances
    • Il peut être mis à niveau vers Debian testant les branches instables en quelques clics
    • Il utilise le noyau Linux 5.18 prêt à l’emploi pour prendre en charge le matériel le plus récent
    • Les codecs multimédias propriétaires sont préinstallés
    • Les référentiels Debian tiers sont activés par défaut
    • ISO disponibles pour les environnements de bureau Cinnamon, Xfce, GNOME, KDE, MATE, Budgie et LXQt
    • Un ISO « constructeur » expérimental pour les experts
    Divers environnements de bureau axés ISO par SpiralLinux
    Offres SpiralLinux DE

    Configuration requise

    Il n’y a aucune mention du support 32 bits ou ARM dans la documentation officielle. Vous n’obtenez qu’une seule option de téléchargement pour un système 64 bits.

    Comme SpiralLinux est entièrement basé sur Debian stable, voici la configuration système standard requise pour les machines 64 bits :

    • RAM : 2 Go ou plus (dépend de l’environnement de bureau que vous choisissez)
    • Processeur : Dual-core ou supérieur
    • Disque : 15 Go ou plus

    Installation

    Installateur Calamares pour SpiralLinux
    Installateur Calamares pour SpiralLinux

    Comme vous vous y attendez de toute distribution Linux facile à utiliser, SpiralLinux fournit un programme d’installation graphique. Les distrohoppers Avid peuvent facilement voir qu’il utilise l’installateur Calamares.

    Le programme d’installation possède toutes les fonctionnalités nécessaires que vous attendez, telles que le partitionnement manuel/automatique, le chiffrement de disque, la modification de l’emplacement du chargeur de démarrage, etc.

    Vous pouvez choisir Btrfs comme système de fichiers par défaut lors de l’installation de SpiralLinux.

    Mon expérience avec SpiralLinux

    Vivre. C’est ce qui compte vraiment au final car l’ajout de tonnes de fonctionnalités ne peut que réduire les étapes après le premier démarrage.

    Comme toute autre chose au monde, SpiralLinux a des bons et des mauvais côtés. Je vais aborder les avantages et les inconvénients afin que vous puissiez avoir une meilleure idée.

    Points positifs

    Commençons cette revue par des points positifs, qui incluent les parties que j’ai appréciées.

    Assistance matérielle

    Mon système est équipé d’un matériel moderne et nécessite un noyau moderne. De loin, je n’aurais jamais pensé pouvoir démarrer dans Debian 11, mais cela m’a fait changer d’avis.

    Par défaut, vous obtenez Linux Kernel 5.18, qui est plus récent que ce que vous obtenez sur vanilla Debian (série 5.10) et fonctionne bien sur mon processeur Intel de 12e génération.

    Version du noyau Linux dans SpiralLinux
    Noyau Linux 5.18

    Dépôts non libres

    les dépôts non libres sont activés dans SpiralLinux
    Dépôts non libres

    De temps en temps, nous devons tous installer des packages propriétaires qui ne sont pas disponibles dans les référentiels par défaut.

    Ces référentiels non libres incluent des micrologiciels et des pilotes à source fermée, qui aideront à installer des microcodes propriétaires et d’autres logiciels non disponibles dans le référentiel par défaut.

    Passer de Stable à Sid et tester

    utiliser Debian Sid avec SpiralLinux
    Utiliser Debian Sid

    C’est ma fonctionnalité préférée de tout le catalogue. Imaginez, vous pouvez basculer entre les branches stable, instable et testing sans utiliser une seule commande.

    La meilleure partie est que les utilisateurs reçoivent des instructions simples sur la façon dont ils peuvent basculer entre les branches. Vous pouvez y accéder depuis ici.

    Performance

    SpiralLinux est bien optimisé en termes de consommation de RAM et en fait un choix idéal pour le matériel bas de gamme si vous choisissez le bon environnement de bureau.

    Je vais vous montrer ce que vous pouvez attendre de différents environnements de bureau. Donc, si vous êtes quelqu’un avec un matériel décent, vous pouvez opter pour Cinnamon, car il ne consomme qu’environ 900 Mo de RAM en utilisation inactive.

    consommation de RAM inactive sur cinnamon DE dans Spiral Linux
    consommation de bélier au ralenti sur la cannelle de

    Mais que faire si vous cherchez quelque chose de plus léger ? changez votre DE actuel en Xfce et comme nous le savons déjà, c’est l’un des DE les plus légers; la consommation de RAM en veille ne sera que d’environ 600 Mo.

    consommation de RAM inactive sur xfce de
    Consommation de RAM inactive sur Xfce de

    Quoi qu’il en soit, je n’ai rencontré aucun problème de performances et tout s’est bien passé.

    Négatifs

    SpiralLinux brille dans divers scénarios mais j’ai également rencontré quelques ratés. Permettez-moi de les partager avec vous.

    Problème d’accélération matérielle dans la VM

    Une fois que vous avez démarré sur une machine virtuelle sans aucune accélération matérielle, il vous sera conseillé de l’activer, car vous risquez de rencontrer des performances médiocres et une utilisation élevée du processeur.

    nécessite une accélération matérielle pour de meilleures performances
    Nécessite une accélération matérielle pour de meilleures performances

    Et une fois que vous avez activé l’accélération matérielle, vous constaterez que votre machine virtuelle plante souvent lors du démarrage. Ce n’est pas un crash mineur et rend votre VM instable.

    problème d'accélération vm 3d
    Problème d’accélération matérielle de VM

    Vous pouvez facilement utiliser SpiralLinux sans activer aucune accélération matérielle. Je n’ai trouvé aucun problème lors de son utilisation sans aucune accélération activée.

    Problèmes d’accrochage

    Bien que les Snaps ne soient pas mon choix préféré, je les utilise lorsque je veux m’éloigner de la création de packages à partir de la source. Mais ce fut une expérience inférieure à la moyenne avec des snaps dans SpiralLinux.

    J’ai eu deux problèmes. La première est que de nombreux packages instantanés ne fonctionnaient même pas. J’ai même essayé de basculer entre d’autres branches.

    C’était le problème avec la nouvelle installation, sans même changer un seul fichier de configuration. J’ai remarqué que bon nombre de mes applications préférées, telles que Spotify et Slack, ne fonctionnaient pas sous forme de Snap.

    Certains packages ont cependant fonctionné. J’utilise Shutter pour les captures d’écran et lorsque je l’ai installé à l’aide de snaps, j’ai découvert une interface utilisateur assez obsolète.

    obturateur
    Obturateur

    Le deuxième problème était que tout composant logiciel enfichable installé n’est pas répertorié dans le menu système par défaut. Vous pouvez facilement résoudre ce problème en utilisant la commande donnée :

    sudo cp /var/lib/snapd/desktop/applications/*.desktop ~/.local/share/applications/

    Mais ce n’était qu’avec les packages Snap. Les Flatpaks fonctionnaient assez bien et aucun des problèmes que j’ai mentionnés ci-dessus n’a été rencontré avec les Flatpaks.

    Dernières pensées

    J’aime l’imagination du développeur. GeckoLinux est basé sur openSUSE. Puisque le logo/mascotte d’openSUSE est un caméléon, le développeur l’a nommé Gecko (un type de lézard).

    Le logo de Debian étant un tourbillon, le développeur a nommé la variante Debian SpiralLinux.

    Les deux ont l’intention de simplifier l’expérience de leur distribution mère populaire.

    De nombreuses autres distributions basées sur Debian ont le même objectif que SpiralLinux. Linux Mint Édition Debian (LMDE) en est un exemple.

    Personnellement, je préférerais utiliser la distribution principale plutôt que sa dérivée. Mais je comprends que quelques utilisateurs puissent trouver plus pratique d’utiliser ces dérivés.

    Je vous laisse les commentaires ouverts maintenant. Pensez-vous que SpiralLinux a le potentiel de se tailler une place ou est-ce une de ces distributions qui tombera dans l’oubli ?


    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *