Comment partager l’écran avec Linux KDE Plasma Desktop


  • FrançaisFrançais



  • Si vous avez déjà fait de l’assistance à distance de manière professionnelle ou par obligation familiale, alors vous avez été sur un appel où la résolution de problèmes n’est que secondaire par rapport à la tâche impossible de visualiser ce qui est réellement sur l’écran de votre utilisateur. Combien de fois avez-vous décrit des tâches de bureau complexes pour vous rendre compte plus tard que votre utilisateur n’a même pas encore allumé son ordinateur ? Le soutien est important, mais la frustration est réelle et c’est une expérience partagée à la fois pour les personnes qui ont besoin de soutien et pour celles qui essaient gracieusement de le fournir. Je crois qu’il est important pour les gens d’effectuer eux-mêmes des tâches comme moyen d’acquérir une nouvelle compétence, mais il y a aussi un argument pour observer la façon dont cela doit être fait par un expert. C’est à cela que sert le partage d’écran, et le KDE Plasma Desktop l’a intégré.

    Sécurité du réseau

    Plasma Desktop utilise un modèle d’invitation point à point pour le partage d’écran. L’utilisateur lance une application, qui démarre un serveur de connexion réseau virtuel (VNC), à quel point la personne de soutien est en mesure de visualiser et même de contrôler l’ordinateur à distance. S’il semble que cela soit potentiellement dangereux, c’est parce que cela peut l’être, mais pour l’intervention de pare-feu. Si vous êtes la personne de soutien d’une personne qui n’est pas sur le même réseau que vous, vous devez configurer une voie sécurisée entre votre réseau et le réseau de votre utilisateur avant que le partage d’écran puisse fonctionner. Idéalement, vous feriez cela avant les grèves d’urgence :

    1. Configurez le routeur de l’utilisateur pour acheminer le port VNC (5900 par défaut, mais vous pouvez utiliser le port de votre choix) vers son ordinateur.
    2. Ouvrez un service dans le pare-feu local de l’utilisateur pour autoriser le trafic VNC (sur le port que vous avez spécifié à la première étape).

    Invitation à distance

    Pour démarrer une session de partage d’écran, l’utilisateur doit démarrer le krfb (qui signifie Tampon de trame distant KDE) application. Cela démarre un serveur VNC et crée un mot de passe temporaire.

    Le port par défaut krfb utilise est 5900, mais vous pouvez le modifier si vous en avez besoin krfb réglages. C’est quelque chose que vous voudriez probablement faire à l’avance, cependant, vous pouvez éviter d’essayer d’expliquer à votre utilisateur comment changer le port d’un protocole.

    Visualisation et contrôle

    Lorsque cette fenêtre est ouverte, vous pouvez vous connecter via VNC à l’aide de votre client VNC préféré. KDE inclut le krdc (qui signifie Client de bureau à distance KDE) application. Sur l’ordinateur de support, lancez-le et fournissez-lui l’adresse IP de destination. Lorsque vous êtes invité à entrer un mot de passe, entrez celui qui apparaît dans le krfb session à laquelle vous vous connectez.

    Une fois connecté, vous pouvez voir l’écran de votre utilisateur et vous pouvez le guider pendant qu’il suit vos instructions. S’ils ont du mal à suivre vos instructions, vous pouvez prendre le contrôle de leur souris et leur montrer comment quelque chose est fait. Par défaut, krfb (c’est l’application ils sont en cours d’exécution) leur demande la permission avant de vous céder le contrôle.

    L’aide est en route

    Avoir la possibilité de voir ce que votre utilisateur voit peut accélérer le dépannage et réduire la frustration des deux côtés d’un appel d’assistance. A condition que vous ayez préalablement configuré le réseau de votre prise en charge, la combinaison de krfb et krdc sont des outils précieux pour le professionnel Linux guidant les nouveaux utilisateurs tout au long de leur parcours de découverte des postes de travail Linux.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *