7 guides pour développer des applications sur le cloud avec Quarkus


  • FrançaisFrançais



  • Quel langage de programmation vous vient à l’esprit en premier pour le développement d’applications métiers sur le cloud ?

    Si vous avez répondu Java, je vous suggère de découvrir les avantages de Quarkus.

    Explorez le cloud open source

    Apporter Java au cloud

    Bien entendu, le langage auquel vous pensez dépend en premier lieu du nombre d’années pendant lesquelles vous travaillez dans le développement d’applications et de l’industrie pour laquelle vous travaillez. Par exemple, si vous êtes un développeur novice d’applications de périphérie Internet des objets (IoT), vous préférerez peut-être utiliser C/C++ ou Python pour développer du code dans le cloud et la périphérie.

    D’un autre côté, si vous avez plus d’expérience dans la satisfaction des exigences commerciales sur plusieurs infrastructures, des serveurs physiques au cloud, Java était plus probablement votre première pensée. Plus de 15 millions de développeurs Java dans le monde peinent encore à améliorer les applications métier existantes et à écrire du nouveau code pour des cas d’utilisation courants tels que le Web, le mobile, le cloud, la périphérie IoT et l’IA/ML.

    Le plus grand défi pour les développeurs Java est de continuer à faire évoluer leurs compétences Java à mesure que les applications métier évoluent vers le cloud. Par exemple, les développeurs doivent optimiser les applications métier existantes et nouvelles sur le cloud pour de meilleures expériences de développement, des performances plus élevées et un déploiement cloud plus facile. Améliorer ces applications en Java est beaucoup plus efficace que de recommencer avec de nouveaux langages de programmation (par exemple, Python, Go, PHP et JavaScript) pour implémenter les cas d’utilisation ci-dessus.

    Java a été conçu pour un débit réseau élevé et une architecture mutable dynamique il y a près de 25 ans. Ironiquement, ces avantages se sont transformés en un obstacle important à l’introduction d’applications Java dans des environnements cloud, en particulier sur Kubernetes avec la pile technologique de conteneurs Linux.

    Cet article fournit plusieurs ressources pour aider les développeurs Java à surmonter ces défis et même à rendre les applications métier existantes plus conviviales pour le cloud en utilisant une nouvelle pile Java native de Kubernetes, Quarkus.

    Premiers pas avec Quarkus

    Si vous n’avez pas essayé d’échafauder un projet Java à l’aide de Quarkus, voici quelques démarrages rapides que vous pouvez utiliser pour lancer le développement de votre application.

    Quarkus permet aux développeurs de compiler un fast-jar sur Java Virtual Machine (JVM) et un exécutable natif sur GraalVM. Les deux packages améliorent les performances des applications Java en améliorant le temps de démarrage, le temps de réponse et l’empreinte mémoire. Les démarrages rapides suivants montrent comment créer un exécutable natif à l’aide de Quarkus qui optimise une application conteneurisée à exécuter sur le cluster Kubernetes pour les microservices et les fonctions sans serveur.

    Les chartes Helm sont également l’un des moyens privilégiés pour normaliser l’exécution de l’application en ce qui concerne la méthode de construction, le référentiel Git, la stratégie de déploiement et la vérification de l’état de l’application. Quarkus permet aux développeurs Java d’utiliser une charte Helm pour déployer une application en mode JVM et en tant qu’exécutable natif. Lisez l’article suivant pour savoir comment déployer une application sur Kubernetes à partir de zéro à l’aide d’un graphique Quarkus Helm.

    Pour le développement d’appareils périphériques IoT, cet article enseigne aux développeurs comment faire évoluer le développement d’applications IoT en traitant des flux de données réactifs sur des systèmes Linux en utilisant Quarkus comme pile Java.

    Enfin, les développeurs recherchent toujours de meilleures façons d’accélérer la boucle de développement en termes de compilation, de construction, de déploiement et de test pendant que le code change localement. Cependant, ils souhaitent également étendre ces expériences à l’environnement Kubernetes avec des applications de conteneurisation, le débogage à distance, le développement à distance, etc. Lisez l’article suivant pour découvrir comment Quarkus résout ces défis pour les développeurs dans les clusters Kubernetes locaux et distants.

    Conclusion

    Ces articles peuvent vous apprendre comment Quarkus permet aux développeurs d’optimiser les applications Java pour le déploiement dans le cloud dans plusieurs cas d’utilisation tout en accélérant le processus de développement. Pour les pratiques avancées de développement sans serveur, vous pouvez commencer avec l’eBook Un guide des fonctions Java sans serveur. Vous pouvez également visiter le Guides de déploiement cloud Quarkus.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.