Une entreprise innovante utilise l’énergie cinétique pour « lancer » des fusées dans l’espace

  • FrançaisFrançais



  • La start-up californienne SpinLaunch a fait la une des journaux pour son approche innovante du vol spatial – utilisant une centrifugeuse scellée sous vide pour lancer des fusées dans l’espace.

    SpinLaunch a travaillé sur un système de lancement qui utilise l’énergie cinétique comme méthode principale. Il repose sur un mécanisme complexe qui comprend une centrifugeuse scellée sous vide pour faire tourner la fusée spatiale à plusieurs fois la vitesse du son avant de la lancer vers le haut à travers une goulotte. En cas de succès, le système de SpinLaunch pourrait s’avérer être le moyen le plus rentable et le plus fiable de transporter des objets dans l’espace. La société a déjà eu un lancement réussi en octobre, utilisant son accélérateur suborbital SpacePort au Nouveau-Mexique pour lancer un prototype de véhicule à des dizaines de milliers de pieds dans l’atmosphère.

    Photo : SpinLaunch

    SpinLaunch travaille sur son système innovant depuis des années, période au cours de laquelle il a obtenu plus de 100 millions de dollars de financement auprès de divers investisseurs, dont Google Venture, Airbus Ventures et Kleiner Perkins. Il dispose également d’un SpacePort fonctionnel construit au Nouveau-Mexique pour effectuer des tests de lancement cinétique. Alors pourquoi n’en avons-nous pas plus entendu parler jusqu’à présent ? Eh bien, le PDG Jonathan Yaney a une assez bonne explication.

    “Je trouve que plus le projet est audacieux et fou, mieux vous travaillez dessus – plutôt que d’en parler”, a déclaré Yaney à CNBC. « Nous devions nous prouver que nous pouvions réellement réussir. »

    Mais le test effectué en octobre s’est avéré un énorme succès et la nouvelle du système de lancement radicalement nouveau de l’entreprise s’est propagée comme une traînée de poudre. C’est certainement un changement de jeu, qui renverse «l’équation de la fusée» sur sa tête. Les fusées spatiales conventionnelles dépendent de quantités massives de carburant et de moteurs puissants pour décoller, de sorte que la majeure partie de leur masse est absorbée par elles, ne laissant qu’une fraction de l’espace pour les charges utiles. SpinLaunch, quant à lui, n’utilise que l’énergie cinétique pour atteindre des altitudes élevées, où les moteurs peuvent prendre le relais.

    D’une hauteur de 165 pieds, l’accélérateur suborbital SpacePort de la société au Nouveau-Mexique a à peu près la taille de la Statue de la Liberté, mais il ne représente qu’un tiers de l’échelle dont SpinLaunch aurait besoin pour lancer de véritables fusées. Pourtant, dans l’état actuel des choses, il suffit de prouver que sa technologie fonctionne et de résoudre tous les problèmes.

    La chambre circulaire scellée sous vide du SpacePort contient un bras rotatif capable d’accélérer n’importe quel objet à « plusieurs milliers de kilomètres à l’heure » avant de le relâcher vers le haut. Bien qu’il n’aurait utilisé que 20 % de sa puissance pour le récent lancement d’essai en octobre, le système a réussi à lancer un prototype « à des dizaines de milliers de pieds » dans les airs.

    Bien que le véhicule lancé n’incorporait pas de moteur-fusée qui prendrait le relais une fois une certaine altitude atteinte, SpinLaunch prévoit de les ajouter dans un avenir proche. Comme SpaceX, il prévoit également de récupérer les fusées spatiales lancées, réduisant ainsi encore plus les coûts. Il a réussi à récupérer le prototype, que Yaney décrit comme « absolument pilotable ».

    Il ne fait aucun doute que SpinLaunch et sa technologie innovante ont captivé l’imagination de beaucoup de gens, et pour cause, mais l’entreprise a encore beaucoup à prouver, et beaucoup doutent qu’elle réalisera un jour tout ce qu’elle a promis jusqu’à présent. Il suffit de regarder la vidéo de Thunderf00t à ce sujet.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive.

    Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.