Une émission télévisée bizarre mettant en vedette des femmes qui courent dans des rues escarpées

  • FrançaisFrançais



  • Fonctionnant depuis 15 ans, Zenryokuzaka de TV Asahi est l’une des émissions de télévision les plus anciennes du Japon, ce qui est un peu étrange compte tenu de son principe simple.

    Tous les soirs à 1h20 du matin, du lundi au jeudi, des milliers de personnes se connectent à TV Asahi pour regarder le dernier épisode de Zenryokuzaka, une émission étrange mettant en scène des femmes courant dans des rues escarpées. Chaque épisode ne dure pas plus de six minutes, générique d’ouverture et de clôture compris, et se concentre uniquement sur le suivi de la protagoniste alors qu’elle court dans la rue. C’est un concept extrêmement simpliste, même pour la télévision de fin de soirée, mais qui est resté en quelque sorte populaire au Japon au cours des 15 dernières années.

    Crédit photo : Zenryokuzaka/TV Asahi

    Zenryokuzaka présente un protagoniste différent à chaque fois, généralement une jeune actrice, une personnalité médiatique ou un artiste quelconque, et est tourné à un endroit différent à Tokyo ou dans les municipalités voisines. Avec près de 3 000 épisodes téléchargés sur la seule chaîne YouTube dédiée de l’émission, je suppose qu’il est sûr de dire que le Japon a sa part de rues escarpées.

    se

    Mis à part le protagoniste et l’emplacement différents, chaque Zenryokuzaka est à peu près le même, jusqu’au narrateur Mitsuru Fukikoshi prononçant la phrase “Ceci aussi est une colline qui donne envie de la gravir”, alors que la jeune femme commence à courir le rue.

    Après avoir regardé quelques épisodes par pure curiosité, je ne peux pas dire que je reçois l’appel, mais c’est peut-être un truc japonais. Peut-être que regarder des jeunes filles courir sur des pentes, ou simplement les voir transpirer et les entendre haleter quand elles atteignent le sommet est étrangement satisfaisant d’une manière que je ne peux pas comprendre. Quoi qu’il en soit, c’est Zenryokuzaka en un mot.

    Je suis peut-être resté complètement inconscient de l’existence de Zenryokuzaka sans un récent article du magazine japonais SoraNews24, annonçant que TV Asahi apportait un changement majeur à la série pour la première fois en 15 ans. L’émission a enregistré son premier épisode mettant en vedette un protagoniste masculin, l’acteur Ryosuke Miura, mieux connu pour avoir joué Ankh/Shingo Izumi dans le Kamen Rider OOO séries.

    Les producteurs de Zenryokuzaka ont annoncé que les jeunes femmes resteraient au centre de l’émission, mais la récente annonce a fait sensation au Japon. Reste à savoir comment réagira le public.

    se

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.