Une ancienne reine de beauté affirme que les produits de soin de la peau ont ruiné sa peau et sa carrière de mannequin

  • FrançaisFrançais



  • Une ancienne gagnante du concours de beauté de Guinée a poursuivi une société suisse de produits de soins de la peau pour avoir prétendument ruiné son teint autrefois sain et ruiné sa carrière de mannequin.

    Mariama Diallo, 25 ans, qui a remporté Miss Guinée, Miss Afrique de l’Ouest et a participé au concours de Miss Monde, a eu une carrière de mannequin réussie jusqu’à il y a trois ans, lorsqu’elle a essayé un nouveau produit de soin de la peau qui lui a laissé le visage plein de taches et de cicatrices. Elle a du mal à trouver du travail depuis 2018, car le processus de guérison a été très lent et aucune entreprise ne voulait l’embaucher. Diallo a maintenant poursuivi le fabricant du produit qui, selon elle, a ruiné sa carrière.

    Photo: Anastasiia Ostapovych / Unsplash

    «Personne ne m’embaucherait avec ce visage», a récemment déclaré Mariama au New York Post. «C’était déprimant. Je ne pouvais pas sortir pendant la journée… Je ne voulais pas que quelqu’un me regarde. Je ne l’ai même pas dit à ma mère parce que je ne voulais pas qu’elle me voie comme ça. Je me suis éloigné de tout le monde.

    Le cauchemar de Diallo a commencé en janvier 2018, lorsque, après avoir déménagé à Manhattan, elle a perdu l’accès à sa gamme de produits de soins de la peau française habituelle. Elle s’est plutôt tournée vers Makari De Suisse, une marque suisse qu’elle supposait avoir des produits fiables. Seuls les nouveaux produits de soins de la peau ont provoqué une acné sévère sur son visage, ce qui l’a incitée à contacter l’entreprise. Mariama prétend qu’on lui a envoyé un produit destiné à corriger les problèmes, ce qui n’a fait qu’empirer les choses, laissant son visage couvert de cicatrices et d’imperfections.

    Mariama Diallo, qui avait l’habitude de faire du mannequinat pour de grandes marques comme Nike et Calvin Klein, affirme qu’elle n’a pas pu, son agent lui disant de se nettoyer la peau avant de postuler pour de nouveaux contrats. Seulement, elle a du mal à le faire depuis trois ans maintenant, et elle a encore un long chemin à parcourir. Maintenant, le mannequin et son avocat demandent à Makari De Suisse de payer des dommages-intérêts pour avoir raccourci sa carrière de mannequin lucrative et causé de graves pertes financières.

    «Quelqu’un au sommet de sa forme pourrait gagner des millions de dollars. Elle aurait dû être en mesure de gagner beaucoup d’argent ces dernières années », a déclaré l’avocat de la jeune femme de 25 ans, Yoram Nachimovsky, au Post.

    «Diallo a perdu des affaires en raison des blessures causées par les produits de la défenderesse et des bénéfices potentiels; et sa carrière de top model a été raccourcie et elle n’a pas été en mesure de postuler à un emploi en raison des dommages causés à son visage », a soutenu Nachimovsky dans les documents judiciaires.

    Mariama travaille maintenant avec un dermatologue pour corriger les dommages causés à son teint, mais les médicaments n’ont aidé que partiellement. Elle envisage maintenant d’essayer le peeling chimique, pour accélérer le processus, mais cela peut coûter très cher. Elle veut maintenant que Makari De Suisse paie pour les ennuis que vous lui avez causés, mais aussi sensibiliser à leurs produits, afin que d’autres ne subissent pas la même épreuve qu’elle.

    «Je veux faire connaître leurs produits, s’ils peuvent le faire à d’autres personnes, ils devront peut-être réviser leurs produits», a-t-elle déclaré.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.