Un professeur chinois isole un élève souffrant d’un cancer, craignant qu’il ne soit contagieux


En , un d’école primaire a récemment été licencié pour à l’égard d’un enfant atteint de , en le faisant s’asseoir seul au fond de la classe et en ne lui permettant pas de passer des examens comme tout le monde.

Le professeur de langues se serait plaint du garçon depuis son transfert à l’école primaire de Liancheng, à , dans la province du Fujian, en septembre 2018. Le transfert était pour que l’enfant se rapproche de ses parents tout en recevant un traitement de pour le . Le professeur pensait que le cancer de l’enfant pouvait être contagieux, et il n’était pas le seul, les médias chinois rapportant que plusieurs enfants avaient été retirés de l’école à la suite du transfert de l’enfant malade âgé de 13 ans. Depuis lors, il avait fait tout son possible pour que le garçon, nommé seulement comme Zhou, se sente comme un exclu, le faisant s’asseoir tout seul à l’arrière de la classe et lui interdisant même de passer des examens.

 

Au début, Zhou n’a pas parlé de la discrimination traumatique à laquelle il était soumis à l’école de ses parents, car il ne voulait pas qu’ils s’inquiètent pour lui, mais après être rentré à la maison sans une note d’examen de langue intermédiaire, son père a posé des questions et il n’avait pas d’autre choix que de lui dire la vérité. L’étudiant a déclaré que l’enseignant, également surnommé Zhou, l’avait isolé au fond de la classe pour empêcher que sa maladie ne se propage pas aux autres enfants et le professeur l’interdisait aussi de passer des examens. Il avait déjà manqué trois examens à cause de cela.

Mon fils est resté assis pendant 45 minutes pendant les examens, a déclaré le père de Zhou aux journalistes chinois. On peut juste imaginer ce qu’il a dû ressentir. Souffrir d’un cancer grave et subir un isolement social parce que des professeurs et même d’autres personnes sont trop connes pour s’informer sur la maladie sur internet avant de faire des bêtises.

On ignore si l’enfant Zhou s’est confronté au professeur ou qu’il est allé directement voir le directeur de l’école, mais nous savons que le professeur de langues a récemment été mis en congé administratif et suspendu. Après avoir appris le traitement injuste de l’étudiant, le Bureau de l’éducation du comté de Hui’an a ouvert une enquête et demandé à ce que Zhou soit autorisé à passer des examens et qu’il puisse rester avec sa classe.

 

Le père du garçon a également fait connaître le sort de Zhou sur les médias sociaux, en publiant des photos et des vidéos de lui isolé de ses camarades de classe. Ils sont rapidement devenus viraux et ont attiré encore plus l’attention des médias sur cette histoire. Non seulement l’enseignant n’a pas de sens commun, mais il n’a pas le moindre empathie, a écrit un utilisateur de Weibo. Il n’est pas apte à être enseignant.

Le lymphome non hodgkinien n’est pas du tout contagieux et le pire est que son médecin a déjà donné un état de santé satisfaisant à Zhou après sa chimiothérapie. Comme quoi, la bêtise humaine est bien pire que le pire des cancers.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Madeleine Jussier

Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *