Un couple qui a acheté un théâtre à la maison il y a plus d’un an, ne peut pas emménager, car l’ancien propriétaire refuse de partir

  • FrançaisFrançais



  • Un couple californien qui pensait acheter la maison de ses rêves s’est retrouvé dans un véritable cauchemar après que l’ancien propriétaire ait refusé de déménager et y vit toujours plus d’un an depuis la transaction.

    Le 31 janvier 2020, Tracie et Myles Albert ont déposé de l’argent pour une belle maison de quatre chambres à Riverside, en Californie, mais plus d’un an depuis, ils ne peuvent toujours pas emménager, car l’ancien propriétaire refuse de partir. L’homme a perçu le prix demandé de 560 000 $, mais après la signature du contrat, il a refusé de remettre les clés et de déménager. Bien que les Alberts aient essayé de faire appel aux autorités, un moratoire californien empêche les expulsions pendant l’épidémie de Covid-19, donc personne ne peut rien faire.

    Photo: Fox11

    «Nous sommes propriétaires de la maison. C’est notre maison et tout est dans un contrat, écrit, légal, fait », a déclaré Myles Albert à FOX11. «Il a reçu l’argent sur son compte. Comment pourrions-nous n’avoir aucun droit d’entrer dans notre maison? »

    L’agent immobilier du couple a déclaré aux journalistes que l’ancien propriétaire l’avait appelé un dimanche l’hiver dernier, lui demandant 560 000 $ pour sa maison dans deux semaines, ce qui signifiait essentiellement qu’il voulait de l’argent. Tracie et Myles ont utilisé toutes leurs économies et ont contracté un prêt pour conclure l’affaire, mais même après la signature du contrat, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.

    La seule raison pour laquelle quelque chose comme cela est possible est que la Californie a un moratoire sur les expulsions, en raison de la pandémie de Covid-19, et l’ancien propriétaire en profite tout simplement. Les autorités ont récemment prolongé ce moratoire jusqu’au 30 juin, de sorte que le couple a encore un peu à faire.

    Photo: Tierra Mallorca / Unsplash

    “Il est vraiment insondable pour moi que nous vivions dans un état où quelque chose comme cela est même possible”, a déclaré Chris Taylor, l’agent immobilier qui a vendu la maison aux Alberts. «Ils ont fermé l’entiercement sur cette maison le 31 janvier 2020.« Ils ont ce cas dans une situation de locataire COVID, sans expulsion quand cela ne relève pas du tout de cela. Cette transaction a eu lieu en janvier 2020 avant tout cela, ce n’est pas un locataire qui a été expulsé. C’est le gars qui a collecté tout cet argent.

    Pour aggraver les choses, parce qu’il est désormais propriétaire de la propriété, l’ancien propriétaire a perdu tout intérêt à entretenir la propriété, mais il ne permettra pas non plus aux nouveaux propriétaires de le faire. Tracie Alberts a déclaré qu’elle avait essayé d’arroser la pelouse pour l’empêcher de mourir, mais l’ancien propriétaire ne l’a pas laissée.

    «J’ai essayé d’arroser la pelouse une fois et il est sorti et a déchiré mes conduites d’arrosage, a déchiré tous les fils», a déclaré la femme. «Les palmiers meurent, tout était beau et tout est en train de mourir.»

    Apparemment, ce cas n’est pas unique en son genre. L’avocat des expulsions, Dennis Block, a déclaré à Fox 11 que son entreprise avait traité 7 0r 8 cas de ce type cette année seulement. Je suppose qu’il y a beaucoup de salauds dans le monde, hein?

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.