Ukraine : 10 millions sans électricité au milieu des attaques russes contre des infrastructures critiques


  • FrançaisFrançais



  • Les pompiers effectuent des travaux tandis que la fumée s’élève d’un bâtiment après qu’il a été attaqué par des drones russes à Kyiv, en Ukraine, le 17 octobre 2022. Photo de Vladyslav Musiienko/UPI | Photo de licence

    18 novembre (UPI) — Le président Volodymyr Zelensky a déclaré que 10 millions d’Ukrainiens étaient privés d’électricité jeudi soir alors que la Russie continuait de frapper l’infrastructure civile du pays d’Europe de l’Est.

    L’Ukraine a mis en place des pannes d’électricité alors que les forces du Kremlin ciblaient les installations énergétiques du pays et d’autres infrastructures cruciales dans ce que le président ukrainien a qualifié de “terrorisme énergétique”.

    Les responsables ont déclaré au début de ce mois que 40 % de l’ensemble des infrastructures énergétiques de l’Ukraine avaient été endommagées, et que d’autres installations avaient subi des dommages importants depuis.

    Zelensky a déclaré lors de son discours nocturne jeudi que les coupures d’urgence de l’énergie en plus des efforts de stabilisation prévus ont plus de 10 millions de personnes sans électricité, principalement dans les régions de l’est de Vinnytsia, du sud d’Odessa, du nord-ouest de Soumy et du centre de Kyiv.

    “Nous faisons tout pour normaliser l’approvisionnement”, a-t-il déclaré.

    Au milieu des récents bombardements, sept personnes ont été tuées lorsqu’un missile a touché un immeuble résidentiel dans le sud-est de Zaporizhzhia, a-t-il dit, ajoutant qu’il s’attend à ce que ce nombre augmente.

    L’armée a pu abattre six missiles de croisière russes et cinq drones de fabrication iranienne, mais les systèmes de défense dont ils disposent n’ont pas été en mesure de contrecarrer toutes les attaques russes, et Zelensky a réitéré son appel aux nations alliées pour plus d’équipements de défense aérienne.

    “Seule une protection complète du ciel ukrainien protégera à la fois l’Ukraine et l’Europe de nombreuses escalades possibles de l’agression russe et encouragera certainement la Russie à véritablement mettre fin à la guerre”, a-t-il déclaré.

    Les responsables ont déclaré que la plus grande attaque contre le secteur de l’énergie s’est produite mardi, affectant l’ensemble du pays.

    Les pannes d’électricité et les attaques contre les infrastructures surviennent alors que les températures commencent à baisser avant l’hiver, les responsables de l’énergie avertissant que les prochains jours seront difficiles et les responsables des Nations Unies exprimant leur inquiétude face à une crise humanitaire en développement.

    “En raison des températures très froides, la consommation d’électricité augmente chaque jour dans les régions d’Ukraine où l’électricité a été rétablie après les frappes massives de roquettes du 15 novembre sur les infrastructures énergétiques”, a déclaré vendredi NPC Ukrenergo, l’opérateur ukrainien de transmission d’énergie. “Cela complique une situation déjà difficile dans le système énergétique.”

    Les autorités sont obligées d’appliquer des restrictions en tant que “mesure nécessaire” pour maintenir la stabilité de l’ensemble du système, a-t-il déclaré, ajoutant que ses installations avaient subi six attaques de missiles majeures au cours de la guerre qui a duré près de neuf mois.

    Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies a déclaré mercredi que les attaques contre des infrastructures civiles essentielles, en particulier énergétiques, ont accru les besoins urgents de millions de personnes et suscitent des inquiétudes “concernant une grave crise humanitaire pendant le rude hiver ukrainien”.

    “Des millions de personnes sont confrontées à des coupures de courant constantes, et le manque d’énergie affecte également le pompage de l’eau, s’ajoutant aux défis antérieurs auxquels étaient confrontés des millions de personnes pour accéder à de l’eau potable ou faire fonctionner leur système de chauffage à domicile”, a-t-il déclaré dans un communiqué mercredi.

    Dans la ville de Kherson, récemment reconquise, dans le sud de l’Ukraine, les habitants n’ont ni eau ni électricité depuis plus de deux semaines, a-t-il ajouté, les marchés étant à court de nourriture et la plupart des magasins vides.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *