Trop timide pour demander son chemin, un adolescent a erré sans but pendant 10 jours à Singapour


cegoh / Pixabay

, un Malaisien âgé de 18 ans, aurait passé 10 jours à errer à , car il était trop timide pour demander son chemin après avoir été incapable de se rendre à l’immeuble dans lequel il résidait. En décembre 2018, Zhang serait venu de à Singapour pour chercher du travail. Il partageait un appartement dans la ville insulaire avec un ami qui y travaillait depuis un certain temps.

Le jour de sa disparition, le colocataire de Zhang Daming lui a donné 50 SGD (37 dollars) de nourriture avant de partir pour le travail, le jeune homme de 18 ans n’avait que des ringgits (roupie malasienne). Il a utilisé une partie de cet argent pour déjeuner dans un café voisin, mais n’a pas pris la peine de chercher des balises pour l’aider à retrouver son chemin, et en quittant le café, il s’est vite rendu compte qu’il ne savait pas comment pour revenir à l’immeuble de son ami.

J’ai marché jusqu’à un café voisin pour le déjeuner, mais je ne pouvais pas me rendre à l’appartement de mon ami, a confié Zhang dans une interview. J’étais tellement perdu, chaque appartement se ressemblait et je ne pouvais pas reconnaître le chemin du retour.

Pour aggraver les choses, Zhang avait laissé son téléphone, son passeport et les ringgits malaisiens qu’il avait amené avec lui dans l’appartement, pensant qu’il serait de retour après le déjeuner. Il lui était donc impossible de demander de l’aide à son ami, si ce n’est de demander son chemin à quelqu’un ou d’emprunter un téléphone. Mais apparemment, ce n’était pas une option non plus.

Je suis très timide. Je ne sais pas à quoi ressemblent les Singapouriens, alors je n’ai pas osé leur demander de l’aide ou emprunter un téléphone. Je ne pouvais pas non plus trouver un seul commissariat de police, a déclaré l’adolescent malaisien après son sauvetage.

Au lieu de chercher de l’aide auprès de la population locale, il a passé les dix jours suivants à errer dans la ville, dormant la nuit à l’extérieur des immeubles, se soulageant aux toilettes dans les centres commerciaux et les restaurants, et utilisant ce qui restait de l’argent que son ami lui avait laissé pour acheter du riz bon marché.

Les 24 premières heures, je n’osais pas dormir. J’ai marché du matin au soir, a déclaré Zhang. Mais les choses se sont vraiment dégradées après le 8ème jour de son aventure bizarre, lorsqu’il n’avait  plus d’argent.

 

J’ai passé les deux jours suivants à mendier, a déclaré l’adolescent Sinchew News. J’étais affamé et déshydraté, alors je me suis forcé à mendier. Mais je ne mendiais pas à tout le monde, je n’avais demandé qu’à six ou sept personnes en deux jours. Et certains “oncles” et “tantes” m’ont donné un ou deux dollars.

Cet argent était seulement suffisant pour permettre à Zhang d’acheter de l’eau, mais heureusement pour lui, il n’a pas dû mourir de faim très longtemps, puisqu’un local l’a reconnu le 6 janvier 2019 suite à une annonce concernant une personne disparue et en a informé les autorités. Il a été retrouvé sur un terrain de jeu à 6 kilomètres de l’appartement de son ami. Selon eNanayang, son compagnon de chambre avait signalé sa disparition après qu’il ne soit pas rentré à la maison le jour de sa disparition.

Zhang Daming a été embarqué dans un bus à destination de Kuala Lumpur il y a quelques jours. Il a déclaré aux journalistes qu’il ne reviendrait pas à Singapour de peur de se perdre à nouveau. Cette histoire a récemment fait le tour des médias sociaux singapouriens et malaisiens. Certains hésitaient à croire que c’était vrai, se demandant en quoi l’adolescent était trop timide pour demander son chemin, mais pas trop timide pour quémander de l’argent, tandis que d’autres étaient simplement choqués par sa timidité.

Un jeune de 18 ans qui ne peut pas interagir avec des étrangers ? Je pense qu’il aura du mal à trouver un emploi, même à Kuala Lumpur, a commenté une personne.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Madeleine Jussier

Dégoutée du monde, je me concentre sur l'actualité insolite et culturelle. Fan de série et de film et je n'hésite pas à critiquer l'idiotie humaine. Passée par plusieurs journaux de la presse écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *