L’entreprise développe des chaussures contrôlées par l’IA qui aident les aveugles à éviter les obstacles

  • FrançaisFrançais



  • La société autrichienne Tec-Innovation a récemment dévoilé des chaussures intelligentes qui utilisent des capteurs à ultrasons pour aider les personnes souffrant de cécité ou de déficience visuelle à détecter les obstacles jusqu’à quatre mètres de distance.

    Connue sous le nom d’InnoMake, la chaussure intelligente vise à devenir une alternative moderne au bâton de marche vieux de plusieurs décennies dont dépendent des millions de personnes dans le monde pour se déplacer de la manière la plus sûre possible. Le modèle actuellement disponible repose sur des capteurs pour détecter les obstacles et avertit le porteur via des vibrations et une alerte sonore émise sur un smartphone connecté Bluetooth. Cela semble assez impressionnant, mais la société travaille déjà sur une version beaucoup plus avancée qui intègre des caméras et une intelligence artificielle pour détecter non seulement les obstacles, mais aussi leur nature.

    Photo: Tec-Innovation

    Tec-Innovation s’est associé à l’Université de technologie de Graz en Autriche pour développer des algorithmes d’apprentissage en profondeur de pointe modélisés sur des réseaux de neurones capables d’analyser les informations fournies par les capteurs et les caméras intégrés dans la chaussure InnoMake pour déterminer si une zone est libre. obstacles et en toute sécurité à marcher, et également faire la distinction entre les différents types d’obstacles.

    «Non seulement l’avertissement que je fais face à un obstacle est pertinent, mais aussi l’information sur le type d’obstacle auquel je suis confronté. Parce que cela fait une grande différence que ce soit un mur, une voiture ou un escalier », a déclaré Markus Raffer, l’un des fondateurs de Tec-Innovation, à TechXplore.

    «Des capteurs à ultrasons sur la pointe de la chaussure détectent les obstacles jusqu’à quatre mètres de distance. Le porteur est alors averti par des vibrations et / ou des signaux acoustiques. Cela fonctionne très bien et est déjà d’une grande aide pour moi personnellement », a ajouté Raffer, lui-même malvoyant.

    La version actuelle de la chaussure InnoMake est déjà disponible à l’achat sur le site Web de Tec-Innovation, pour 3200 € (3850 $) la paire. Même sans la fonction de caméra, qui est toujours un travail en cours, les chaussures sont une technologie impressionnante qui propose des modes et des algorithmes avancés pour rendre l’utilisation du système aussi simple que possible.

    «Vous pouvez effectuer des ajustements en temps réel avec le bouton situé à l’arrière de l’appareil. La portée peut être ajustée jusqu’à 4 mètres en appuyant brièvement sur le bouton », lit-on sur le site Web de Tec-Innovation. «Vous pouvez activer le mode intelligent qui met automatiquement le système en pause, par exemple lorsque vous êtes assis, et vous pouvez également utiliser InnoMake comme scanner pour obtenir des informations sur votre environnement au moyen du mouvement du pied.»

    Le système avancé est confortablement intégré à l’avant des chaussures, dans un boîtier étanche à l’eau et à la poussière. Il est alimenté par une batterie robuste qui peut durer jusqu’à une semaine, selon l’utilisation. La batterie peut être chargée en seulement trois heures à l’aide d’un câble USB.

    La prochaine étape pour Tec-Innovation est d’utiliser les données collectées par son système pour créer une sorte de carte de navigation Street View pour les personnes malvoyantes.

    «Dans l’état actuel des choses, seul le porteur bénéficie dans chaque cas des données que la chaussure recueille en marchant. Ce serait beaucoup plus durable si ces données pouvaient également être mises à la disposition d’autres personnes comme aide à la navigation », a expliqué l’informaticien Friedrich Fraundorfer.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.