Le Canada lèvera l’exigence de test COVID-19 pour les voyageurs vaccinés le 1er avril


  • FrançaisFrançais



  • 1/5

    Le ministre canadien de la Santé a annoncé jeudi que le pays n’exigerait plus que les voyageurs entièrement vaccinés fournissent un test COVID-19 négatif avant d’entrer dans le pays à partir du 1er avril. Photo d’archives d’André Pichette/EPA-EFE

    17 mars (UPI) — Le Canada a annoncé jeudi qu’il mettrait fin aux exigences de test COVID-19 pour les voyageurs entièrement vaccinés au début du mois prochain.

    Le ministre canadien de la Santé, Jean-Yves Duclos, a déclaré que les personnes ayant reçu au moins deux doses d’un vaccin COVID-19 reconnu par l’Organisation mondiale de la santé ne seront pas tenues de fournir la preuve d’un test COVID-19 négatif avant d’entrer dans le pays par voie aérienne, terre ou sur l’eau à partir de 00 h 01 le 1er avril.

    “Nous sommes dans une bien meilleure position aujourd’hui qu’en 2020”, a déclaré Duclos. “Des taux de vaccination élevés et une forte adhésion aux mesures de santé publique nous ont poussés à travers le pic de la vague Omicron.”

    L’annonce est intervenue alors que le Canada a signalé plus de 35 000 nouveaux cas de COVID-19 au cours de la semaine dernière, en baisse significative par rapport à son nombre record de cas hebdomadaires de 268 181 en janvier, selon les données recueillies par l’Université Johns Hopkins.

    Les voyageurs partiellement et non vaccinés devront toujours fournir la preuve d’un test COVID-19 négatif avant et après leur arrivée pour entrer dans le pays en plus d’une mise en quarantaine de 14 jours. Les personnes entièrement vaccinées peuvent toujours être sélectionnées au hasard pour passer un test moléculaire à leur arrivée.

    Duclos a déclaré qu’environ 10% des personnes arrivant au Canada ont été testées positives pour COVID-19 et que ce taux est actuellement tombé à environ 1%, mais le gouvernement restera toujours vigilant pour répondre à l’émergence potentielle de nouvelles variantes.

    “Si nous voyons que nous devons ajuster les mesures, nous le ferons évidemment”, a déclaré Duclos.

    Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré qu’il s’attend à ce que les Canadiens restent prudents malgré la levée par le pays de diverses restrictions liées au virus.

    “Tous les Canadiens sont sacrément fatigués de deux ans de cette pandémie et désireux de revenir à la normale autant que possible”, a-t-il déclaré lors d’un événement distinct au nord de Toronto. “Alors que les mesures sont assouplies et ajustées à travers le pays, les Canadiens en bénéficieront bien sûr, mais aussi, je le sais, continueront de garder à l’esprit les choix nécessaires d’un contexte à l’autre pour assurer leur sécurité et celle de leurs proches.”

    Randy Boissonnault, ministre du Tourisme et ministre associé des Finances du Canada, a déclaré que les nouvelles règles faciliteront les voyages au Canada.

    “Et ils viendront”, a déclaré Boissonnault. “Grâce à nos taux de vaccination élevés et à l’accent que nous mettons sur la santé et la sécurité, le Canada a un énorme avantage pour attirer les visiteurs, car ils savent qu’il est sécuritaire de voyager au Canada.”

    Air Canada a salué l’annonce comme “une excellente nouvelle pour l’ensemble de l’industrie du voyage et du tourisme”, dans un communiqué publié jeudi.

    « La suppression des exigences en matière de tests avant le départ continuera d’accélérer et de stimuler la reprise de l’industrie canadienne du voyage et du tourisme, que nous nous sommes engagés à aider à reconstruire grâce à la restauration de notre réseau mondial », a déclaré David Rheault, vice-président du gouvernement d’Air Canada. et les relations communautaires.

    Le représentant américain Brian Higgins, DN.Y., a envoyé jeudi une paire de lettres à Trudeau et au président américain Joe Biden appelant à la levée de toutes les exigences en matière de vaccins contre le COVID-19 pour tous les voyageurs aux points d’entrée terrestres.

    Higgins a écrit que les exigences “empêchent les voyages transfrontaliers, le flux commercial et créent un obstacle inutile à la reprise éventuelle des niveaux pré-pandémiques d’activité transfrontalière”.

    “Sur la base des tendances actuelles, je pense qu’il est temps de suivre la science et de supprimer les restrictions restantes aux frontières américaines et canadiennes pour permettre aux Américains et aux Canadiens de se déplacer librement”, a-t-il ajouté.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.