Des scientifiques créent une forte bulle qui n’a éclaté qu’après 465 jours


  • FrançaisFrançais



  • Les bulles sont des structures fragiles qui ne durent que quelques secondes avant d’éclater, mais une équipe de scientifiques a apparemment trouvé un moyen d’empêcher les bulles d’éclater pendant plus d’un an.

    Les bulles de savon sont soumises à une série de processus qui les font éclater en quelques secondes, quelques minutes au mieux. Ils perdent du liquide par évaporation ou drainage gravitationnel, et le gaz piégé à l’intérieur se diffuse également à travers la membrane de savon et d’eau dans l’environnement. Cependant, une équipe de scientifiques de l’Université de Lille, en France, a travaillé sur des moyens de remédier à la fragilité et à l’éphémère des bulles, et ils ont apparemment trouvé un moyen de créer des bulles qui conservent leur forme et leur taille pendant plus de une année.

    Photo : Braedon Mcleod/Unsplash

    En cherchant comment rendre les bulles plus stables, l’équipe dirigée par le physicien Aymeric Roux a créé ce qu’on appelle une « bille de gaz ». Ils ont essentiellement mélangé de l’eau et de minuscules particules de nylon, puis y ont soufflé de l’air pour créer des bulles. Ces structures sont restées stables pendant plusieurs minutes, certaines éclatant après environ une heure de création.

    L’équipe a ensuite amélioré sa recette en ajoutant du glycérol, un liquide incolore, inodore et visqueux présent dans les cosmétiques, les produits pharmaceutiques et les aliments. Ces ingrédients ont aidé les billes de gaz à durer au moins 100 jours, la mpst résistante durant 465 jours. Apparemment, l’interaction entre le glycérol et les nanobilles contrecarre les processus physiques qui feraient normalement éclater la bulle.

    Photo : Roux et al/Physical Review Fluids

    “Les bulles de savon sont par essence fragiles et éphémères”, écrit l’équipe française dans son article. “En fonction de leur composition et de leur environnement, l’éclatement des bulles peut être déclenché par un drainage induit par la gravité et/ou l’évaporation du liquide et/ou la présence de noyaux.”

    “Nous avons conçu des bulles constituées d’un film liquide composite capable de neutraliser tous ces effets et de conserver leur intégrité pendant plus d’un an dans une atmosphère standard”, ont ajouté les scientifiques.

    Photo : Roux et al/Physical Review Fluids

    L’équipe a expliqué que le glycérol est la clé de la longévité accrue des bulles. En tant qu’humectant, il absorbe l’humidité de l’air, l’aidant ainsi à compenser l’évaporation de l’eau qui provoque généralement l’éclatement des bulles. Les particules de plastique empêchent également l’eau de s’écouler de la coque de la bulle, augmentant encore sa longévité.

    Aymeric Roux et ses collègues pensent que leurs découvertes pourraient s’avérer être la base de nouvelles applications dans la création de mousses plus stables et de moyens innovants de piégeage des gaz toxiques.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *