Des influenceurs russes condamnés à trois ans de goulag pour avoir fait une blague au chauffeur d’Uber


  • FrançaisFrançais



  • Trois influenceurs populaires ont récemment été condamnés à plus de trois ans dans une colonie pénitentiaire russe pour avoir fait une farce au chauffeur d’une entreprise de covoiturage en faisant semblant de voler sa voiture.

    En mars 2021, les trois blogueurs ont décidé de faire une autre de leurs farces populaires, puis de publier les images sur les réseaux sociaux. Ils ont appelé un taxi de type Uber, et deux d’entre eux sont montés dans la voiture et ont demandé au chauffeur d’aider leur ami à charger des bagages dans le coffre. Lorsque le conducteur est sorti du véhicule, l’un d’eux a pris le volant et est parti. Le tout a été filmé par l’un de leurs complices, qui filmait à quelques mètres de distance, uniquement pour le conducteur, cela ressemblait à un véritable vol de voiture, alors au moment où les vloggers ont ramené la voiture et ont expliqué qu’elle avait tout était une blague, la police avait déjà été prévenue. Et ils n’ont pas du tout trouvé la farce drôle.

    « Dumshebay E., Tusupov A., Khasanov RN ont été reconnus coupables d’avoir commis un crime en vertu du paragraphe 2 de l’article 166 du Code pénal de la Fédération de Russie et ils ont été condamnés à une peine d’emprisonnement réelle, pour une période de trois ans et six mois, avec purger une peine dans une colonie pénitentiaire à régime général », a statué jeudi dernier un tribunal.

    Ayin Tussupov, qui compte actuellement plus de 1,2 million de followers sur Instagram uniquement, a été nommé comme l’un des trois influenceurs condamnés la semaine dernière. Lui et les deux autres blogueurs seront probablement envoyés dans un camp de prisonniers à environ 500 km de Moscou. Ces installations de style goulag seraient situées à proximité de petites villes et n’offrent pas les commodités auxquelles les blogueurs sont probablement habitués.

    Selon Lad Bible, les colonies pénitentiaires russes abritent environ 800 détenus qui vivent dans des casernes d’environ 100 à 120 personnes. Apparemment, il n’y a qu’une seule salle de bain avec une toilette et un lavabo par caserne.

    Ramir Khasanov, l’un des trois influenceurs condamnés dans cette affaire, avait déjà suscité la polémique en mars de l’année dernière, au plus fort de la pandémie de Covid-19, lorsqu’il avait fait une farce aux passagers du métro d’Alma-Ata en toussant et en mettant une serviette pleine. de sang à sa bouche.

    Eh bien, vous savez ce qu’ils disent, jouer à des jeux stupides, collecter des prix stupides…

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.