Voici les pays avec l’internet le plus et le moins abordable

  • FrançaisFrançais



  • En bref: Il est juste de dire que dans la plupart des pays aujourd’hui, l’accès à Internet est un service public essentiel dans la même catégorie que l’eau et l’électricité. Mais le haut débit ne coûte pas partout le même prix, et dans certains pays en développement où les revenus sont faibles, c’est des centaines de fois plus cher que le salaire mensuel moyen.

    NetCredit, un prêteur en ligne basé à Chicago, a utilisé les données de la Banque mondiale pour établir le salaire mensuel moyen dans tous les pays du monde. Il a ensuite utilisé Cable.co.ukla recherche mondiale sur les prix du haut débit pour déterminer le salaire moyen que vous feriez besoin de dépenser dans chaque pays pour le haut débit.

    Assis au bas de la table se trouve le Yémen. Le comté est en proie à une guerre civile depuis des années, ce qui a contribué à un forfait haut débit coûtant 2 466 dollars par mois, soit 2 792,56% du salaire moyen de 88,33 dollars.

    Pour l’offre haut débit la plus abordable, nulle part ne peut battre Monaco. Son abonnement de 34,49 $ ne représente que 0,68% du salaire mensuel moyen de 5 043,69 $.

    En ce qui concerne le prix des services Internet mesuré par rapport à la vitesse, la Roumanie est la moins chère du monde à 0,13 USD par Mbps. Sans surprise, le Yémen est à nouveau en bas de la liste, avec un prix de 3768,65 $ par Mbps.

    Aux États-Unis, où NetCredit place le salaire moyen à 4000 dollars par mois, la société a calculé le coût d’une ligne haut débit à 10 Mbps comme étant de 7,01 dollars par mois, ce qui ne représente que 0,16% du revenu moyen. En utilisant la même métrique, Internet au Canada représente 0,22% du salaire moyen, tandis que le pays le moins abordable d’Amérique du Nord est Haïti, où un coût de 216 $ par mois représente 60,28% du salaire moyen.

    Alors que la majorité des pays ne paient qu’un faible pourcentage de leur salaire moyen pour accéder au haut débit, les pays en développement et ceux touchés par la guerre sont tous désavantagés en termes de valeur; en raison de bas salaires et d’un manque d’infrastructure à large bande fiable.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.