Les dernières avancées d’Intel étendront la loi de Moore au-delà de 2025


  • FrançaisFrançais



  • Il y a quelques années, les premiers signes que la loi de Moore ne tiendrait pas ont commencé à apparaître. Depuis lors, la situation s’est améliorée, les fabricants de puces améliorant leurs conceptions en utilisant des nœuds plus petits et différentes techniques d’emballage pour améliorer leurs produits. Avec les dernières avancées d’Intel, la loi de Moore durera un certain temps.

    Au cours des quatre prochaines années, les produits Intel seront basés sur les nœuds de processus Intel 7 (Alder Lake), Intel 4 et Intel 3. Au-delà de cela, comme annoncé lors de l’IEDM (International Electron Devices Meeting) 2021, Intel espère utiliser ses nouvelles avancées en matière d’emballage, de transistor et de physique quantique pour faire avancer la loi de Moore.

    À l’aide de nouvelles technologies de mise à l’échelle, Intel prévoit de multiplier par dix la densité d’interconnexion via la liaison hybride et d’améliorer la surface des transistors de 30 à 50 % en trouvant le meilleur processus pour la mise à l’échelle GAA (Gate All Around). En outre, Intel étudie également l’utilisation de matériaux 2D pour créer des canaux plus courts, surmontant les limitations présentées par les matériaux traditionnels.

    Intel apporte également de nouvelles capacités au silicium, lui permettant de suivre le rythme des demandes de performances. Dans ce domaine, Intel a déjà développé les premiers commutateurs d’alimentation au monde à base de GaN avec CMOS à base de silicium sur une plaquette de 300 mm, ouvrant la voie à des processeurs capables de résister à des tensions plus élevées et de réduire simultanément les composants et l’espace de la carte mère. De plus, le fabricant de puces teste également la DRAM intégrée, nommée FeRAM, qui présente des latences de lecture/écriture aussi faibles que 2 ns.

    Enfin, Intel prévoit d’utiliser l’informatique quantique à base de transistors en silicium dans ses processeurs, en développant une méthode qui les fait fonctionner à température ambiante. Inventer une telle méthode devrait prendre un certain temps, mais Intel a déjà franchi des étapes encourageantes pour remplacer les transistors MOSFET classiques par des transistors quantiques.

    KitGuru dit : Tout cela couvre les plans d’Intel jusqu’en 2025, mais il reste à voir si la loi de Moore peut être avancée au-delà.

    Devenez mécène !

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.