Le télescope James Webb de la NASA capture une tarentule cosmique


  • FrançaisFrançais



  • La grande image: La NASA a partagé de nouvelles images capturées par le télescope spatial James Webb, illustrant cette fois une pépinière stellaire couvrant 340 années-lumière de diamètre. Le 30 Doradus, plus connu sous le nom de nébuleuse de la Tarentule, est situé à 161 000 années-lumière de la Terre dans la galaxie du Grand Nuage de Magellan. Il a été observé pour la première fois par Nicolas-Louis de Lacaille dans les années 1750 lors d’une expédition au Cap de Bonne-Espérance.

    C’est la région de forme d’étoile la plus grande et la plus brillante du groupe local, une collection de galaxies “proches” qui comprend également la Voie lactée.

    Les astronomes ont pointé trois des instruments de pointe de Webb vers la nébuleuse de la Tarentule. La caméra proche infrarouge de Webb (NIRCam) met en évidence des dizaines de milliers de jeunes étoiles jamais vues auparavant qui avaient été auparavant cachées par la poussière cosmique. De jeunes étoiles massives au centre de la nébuleuse ont creusé une région creuse grâce à leur rayonnement cloquant. Les étoiles rouges dispersées sont celles qui n’ont pas encore émergé de leur cocon poussiéreux.

    L’image présente également Webb’s modèle de pointe de diffractionun artefact de la structure du télescope.

    Le passage à l’instrument à infrarouge moyen (MIRI) de Webb offre un aspect différent grâce à ses longueurs d’onde plus longues. Ici, le gaz et la poussière plus frais brillent vraiment, et les hydrocarbures illuminent les nuages ​​en violet et bleu. La lumière infrarouge moyen avec ses longueurs d’onde plus longues est capable de pénétrer les nuages ​​de poussière, révélant un environnement qui n’avait jamais été vu auparavant.

    La nébuleuse de la tarentule est une cible particulièrement intéressante pour les astronomes car elle a un type de composition chimique similaire aux régions de formation d’étoiles observées à la “midi cosmique“, une période de formation maximale d’étoiles alors que l’univers n’avait que quelques milliards d’années. Ici, dans la Voie lactée, la formation d’étoiles n’est pas aussi féroce et la composition chimique est différente, nous nous tournons donc vers la tarentule comme exemple proche.

    La NASA a publié pleine résolution exemples de la nébuleuse de la tarentule sur son site Web pour impression ou affichage. Avec 140 Mo de plus de 14 500 pixels de large, il y a de quoi occuper les passionnés d’astronomie et les observateurs occasionnels pendant des heures.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.