Le plus grand marché NFT au monde, OpenSea, supprime 20% de ses effectifs alors que l’hiver crypto mord


  • FrançaisFrançais



  • Qu’est-ce qui vient juste de se passer? OpenSea, le plus grand marché de jetons non fongibles au monde, supprime environ 20 % de son personnel en devenant la dernière entreprise à ressentir les effets de l’hiver cryptographique en cours. Le co-fondateur et PDG Devin Finzer a également en partie blâmé la situation économique mondiale et un potentiel “ralentissement prolongé” qui a vu d’autres entreprises technologiques réduire et restructurer leurs effectifs.

    Finzer a tweeté hier une capture d’écran du message qu’il a envoyé au personnel d’OpenSea. “La réalité est que nous sommes entrés dans une combinaison sans précédent d’hiver cryptographique et d’instabilité macroéconomique générale, et nous devons préparer l’entreprise à la possibilité d’un ralentissement prolongé”, a-t-il écrit. Les changements donneront à l’entreprise cinq ans de piste si l’hiver crypto ne s’améliore pas ou ne s’aggrave pas, vraisemblablement.

    Les personnes licenciées bénéficieront d’une indemnité de départ généreuse, d’une couverture médicale jusqu’en 2023 et d’une acquisition accélérée des actions “pour ceux qui n’ont pas atteint leur falaise”, selon la note.

    Finzer n’a jamais révélé exactement combien de personnes perdraient leur emploi. OpenSea dit qu’il restera 230 personnes après les licenciements, de sorte que ce nombre se situera probablement entre 45 et 60.

    En janvier, OpenSea a levé 300 millions de dollars en capital-risque, dont une partie devait servir à embaucher 90 nouveaux membres du personnel.

    Ce n’est pas le bon moment pour les entreprises Web3 ces derniers temps. Le crash crypto, qui a également un impact sur le marché NFT, a vu Coinbase licencier 1 100 employés le mois dernier, BlockFi licencier environ 200 employés et Crypto.com libérer 260 personnes. Celsius, quant à lui, a déposé son bilan, laissant les clients se demander s’ils reverront jamais leur argent. Il y a aussi le ralentissement économique général qui a conduit Microsoft, Google, Tesla et d’autres à licencier du personnel, à réduire les embauches et à se restructurer.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.