Le nouveau AR Smart Viewer de Qualcomm est élégant et sans fil


  • FrançaisFrançais


  • Qualcomm a annoncé l’année dernière son visualiseur AR intelligent basé sur XR1 avant que le “métaverse” ne devienne un mot à la mode.

    Maintenant, il lance ses nouvelles lunettes AR de référence alimentées par XR2 afin que les fabricants de matériel puissent “permettre des expériences immersives qui déverrouillent le métaverse”.

    Mais si nous regardons au-delà du marketing, le nouveau casque de la société est devenu sans fil avec un design plus élégant.

    Que propose le nouveau casque ?

    La société affirme qu’elle a un profil 40 % plus fin que la conception de référence XR1 et qu’elle a une répartition égale du poids pour la porter confortablement pendant plus longtemps. De plus, ces lunettes — conçues par Goertek — ne pèsent que 115 grammes.

    Les nouvelles spécifications arborent deux écrans 1920 x 1080 – un sur chaque œil – avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Cela pourrait être pratique pour afficher des informations devant vos yeux ou pour augmenter un moniteur virtuel pour travailler sans aucun flou de mouvement.

    Pour suivre votre tête et vos mains, il dispose de deux caméras monochromes – qui ajoutent six degrés de suivi – et d’une caméra RVB.

    Certaines de ces spécifications et caractéristiques correspondent au casque de la génération précédente. Mais l’un des principaux différenciateurs ici est qu’il n’est pas nécessaire de l’attacher à un téléphone, un PC ou une rondelle de traitement.

    La nouvelle visionneuse AR intelligente utilise la puce Qualcomm FastConnect 6900 pour permettre une connexion sans fil entre le casque et un téléphone ou un PC.

    Il est compatible avec le Wi-Fi 6 et 6E, il peut donc tirer parti de la fréquence 6 GHz et des canaux 160 MHz pour une connexion à haut débit et à faible latence. Tout cela permet de transmettre une plus grande quantité de données entre les appareils. Vous pouvez ainsi activer des expériences telles que la diffusion continue de vidéos sur des lunettes AR.

    La société publie également une suite logicielle XR FastConnect permettant aux développeurs de créer des applications. Avec cela, il essaie de réduire la latence entre les caméras capturant l’image et le casque affichant l’image traitée en fonction de vos actions.

    Qualcomm affirme qu’avec cette plate-forme, elle a également permis des modes de fonctionnement à faible consommation d’énergie, afin que les développeurs puissent concevoir leurs applications de manière à ce que les tâches à faible consommation de ressources n’monopolisent pas la batterie.

    Qualcomm veut propulser l’avenir de la RA

    Jusqu’à présent, de nombreuses entreprises, dont Lenovo et Qualcomm, ont présenté des casques AR connectés par câble. D’autre part, des entreprises comme Oppo, NReal et Snap ont fait la démonstration de casques connectés sans fil.

    Qualcomm pense que dans les prochaines années, de tels casques seront répandus sur le marché. Et sa prédiction n’est pas loin. Nous savons que Google travaille sur des lunettes AR axées sur la traduction, Meta sortirait son premier casque AR en 2024, et Apple vient de montrer son appareil XR à ses membres du conseil.

    On peut donc s’attendre à beaucoup d’actions dans ce domaine. Qualcomm permet à de nombreux fabricants de téléphones d’alimenter leurs appareils, et on s’attendrait à ce que de nombreuses entreprises de matériel ou de “métaverse” choisissent sa plate-forme AR pour leurs produits.

    La conception de référence de la visionneuse intelligente AR sans fil de Qualcomm est disponible pour quelques partenaires au lancement, et une disponibilité plus large est prévue dans les prochains mois.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.