Le gouvernement britannique met “ la confiance dans les enseignants et non dans les algorithmes ” sur les résultats des examens 2021

  • FrançaisFrançais



  • Le gouvernement britannique remplace les examens de fin d’études de cet été en Angleterre par des évaluations des enseignants, après avoir admis que les algorithmes utilisés en 2021 «N’ont pas fourni ce dont ils avaient besoin.»

    “Cette année, nous allons faire confiance aux enseignants plutôt qu’aux algorithmes,” m’a dit Secrétaire à l’éducation Gavin Williamson.

    La décision viendra comme un soulagement pour les milliers d’étudiants qui, l’année dernière, ont initialement vu leurs notes rétrogradées par un modèle statistique, après que les tests ont été annulés en raison de la pandémie COVID-19.

    Environ 40% des élèves ont été notés par rapport à leurs notes prédites par l’algorithme, qui a utilisé une formule basée sur les résultats historiques d’une école et les résultats de chaque élève. Les recherches ont montré que les élèves des écoles payantes avaient bénéficié de manière disproportionnée des calculs.

    [Read: Meet the 4 scale-ups using data to save the planet]

    Un jour après que les manifestants se sont rassemblés devant le Parlement pour protester contre les résultats, le gouvernement a annoncé qu’il abandonnerait le système et le remplacerait par des évaluations des enseignants. Le Premier ministre Boris Johnson a imputé le fiasco à «un algorithme mutant», après avoir initialement décrit les résultats comme «robustes» et «fiables».

    L’annonce d’aujourd’hui marque un autre virage majeur pour le gouvernement, qui promis le mois dernier que les GCSE et les A-Levels iraient «absolument» de l’avant cette année. Mais le mouvement suggère qu’il a appris au moins une leçon de son catalogue de pannes.

    Publié le 6 janvier 2021 – 16:34 UTC

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.