Comment L-Acoustics apporte le doux son de l’audio spatial au plus grand nombre


  • FrançaisFrançais



  • Pendant la majeure partie de notre vie, la stéréo a été le principal moyen de restituer la musique que nous consommons. Les systèmes audio immersifs comme le son surround existent depuis des décennies, mais l’audio immersif contenu a été rare en dehors de la télévision et du cinéma.

    Mais cela ne devrait peut-être pas surprendre : reproduire et, surtout, créer le contenu audio immersif est terriblement gênant.

    Heureusement, les choses commencent à changer. L’audio immersif devient enfin accessible au grand public grâce à de grands fabricants comme Apple qui intègrent l’audio spatial directement dans leurs écouteurs. Même la mise en place de systèmes de haut-parleurs audio spatiaux est devenue un jeu d’enfant grâce aux fabricants de haut-parleurs sans fil comme Sonos qui ont adopté le format.

    Salutations, nerd de la technologie !

    Vous aimez les gadgets ? Et les applis ? Et d’autres trucs tech cool? Alors cette newsletter hebdomadaire est faite pour vous.

    La tendance audio spatiale ne montre aucun signe de ralentissement, mais une adoption généralisée nécessitera une courbe d’apprentissage plus courte (et des prix plus bas) pour les créateurs.

    Société audio française L-Acoustique espère que cela deviendra réalité avec Studio L-ISA, une application et un plug-in pour mixer de l’audio immersif sur des haut-parleurs et des écouteurs. En fait, L-ISA Studio est gratuit pour les créateurs qui font de la musique pour casque (une licence complète coûte 29 € par mois ou 290 € par an), ce qui en fait une option accessible pour les créateurs qui débutent dans l’audio spatial.

    J’ai discuté avec Guillaume Le Nost, directeur général de L-Acoustics, des raisons pour lesquelles il est si important de généraliser l’audio spatial. Après tout, L-Acoustics ne s’est pas toujours concentré sur les créateurs de tous les jours. L’expérience de l’entreprise est principalement dans l’audio en direct, créant le logiciel et le matériel pour les salles de concert et d’autres expériences auditives. Mais après des décennies de fabrication d’enceintes professionnelles et de fonctionnement en stéréo, l’entreprise a réalisé qu’il était temps de changer les choses.

    « Nous atteignons maintenant un stade où tout le monde peut fournir des haut-parleurs de bonne qualité et cette connaissance s’est propagée dans l’industrie », déclare Le Nost. “Il ne s’agit plus de la qualité des haut-parleurs, mais plutôt de l’approche système.”

    Les systèmes simples à deux canaux ont résisté dans les espaces d’écoute à domicile et les petites salles car les distances impliquées ne sont pas énormes. Mais lorsque vous parlez d’une scène de concert massive où les enceintes gauche et droite peuvent être distantes de plus de 35 mètres, il peut y avoir un décalage entre ce qu’est l’enceinte et ce que vous voyez sur scène, selon Le Nost.

    Studio L-ISA