Utilisez des revêtements antimicrobiens pour vous protéger des bactéries

  • FrançaisFrançais



  • Surtout dans les cuisines, vous trouvez beaucoup de bactéries. Avec les revêtements antimicrobiens, le nettoyage est beaucoup plus rapide et le lieu de travail plus hygiénique.

    La cuisine : un endroit plein de bactéries et comment nous protéger

    Avec une cuisine bien entretenue et propre, nous nous sentons plus à l’aise et en sécurité. Après tout, la nourriture est censée chouchouter le palais et ne pas nous rendre malade. Même dans une cuisine apparemment propre, il y a beaucoup de bactéries et de virus. Ici, nous montrons des revêtements antimicrobiens et d’autres mesures contre les virus et les bactéries indésirables.

    1. Les bactéries dans la cuisine

    Les bactéries et les virus sont présents partout dans notre environnement. En cuisine, la concentration est particulièrement élevée, car ils utilisent la nourriture et ses résidus comme terreau. En raison de la résistance des agents pathogènes potentiels, le nettoyage des surfaces est un défi. Cela peut devenir un problème qui peut être résolu avec des revêtements antimicrobiens.

    1.1. Quelles bactéries trouve-t-on dans la cuisine ?

    Un grand nombre et une grande variété de bactéries et de virus sont présents dans la cuisine. Parmi eux se trouvent :

    • Campylobacter
    • Ehec
    • Escherichia coli
    • Listeria
    • Salmonelle
    • Staphylococcus aureus

    1.2. Quel impact pourraient-ils avoir ?

    Un bref placement sur le plan de travail ou à côté de l’évier suffit pour que les aliments contiennent des germes. Même le stockage ouvert dans le réfrigérateur n’est pas recommandé pour cette raison. Les conséquences possibles de la bactérie sont :

    • maux d’estomac
    • Nausée et vomissements
    • La diarrhée
    • Flatulence
    • La nourriture se gâte plus rapidement
    • Décoloration des surfaces

    Ainsi, même avec un nettoyage fréquent et une bonne préparation des aliments, les microbes posent un risque. Les revêtements antimicrobiens peuvent déjà constituer une bonne base ici pour réduire les risques potentiels.

    2. Diverses options pour une surface de travail sans bactéries dans la cuisine

    Les revêtements antimicrobiens, mais aussi d’autres mesures, peuvent faire en sorte que les germes ne se propagent que mal dans la cuisine et que leur nombre reste ainsi faible. Une combinaison des possibilités mentionnées ci-dessus est idéale.

    2.1. Utilisation de revêtements antimicrobiens

    Le meilleur moyen de protection à long terme et contre la propagation des bactéries ainsi que d’autres microbes sont les revêtements antimicrobiens. Convient pour la cuisine sont, par exemple:

    • Nanoflex Optiperl 45
    • Nanoflex Antibuée WB
    • Nanoflex Ultra et Nanoflex Polish

    Le nettoyage reste à faire, mais il est plus rapide et demande moins d’efforts. Il peut également être rendu plus respectueux de l’environnement en utilisant de la chaleur au lieu de produits chimiques. En effet, les revêtements antimicrobiens ont une résistance élevée à la chaleur.

    2.2. Propreté hygiénique

    Une cuisine totalement exempte de bactéries ne peut pas être obtenue avec des produits de nettoyage ordinaires. Cependant, le nombre de microbes peut être réduit. La liste montre ce qui est important.

    1. Ne conservez pas les aliments à découvert : les emballages ouverts sont comme des boîtes de Pétri. Les aliments contenus moisissent plus rapidement, sèchent et attirent les bactéries. Il est donc préférable de conserver les aliments dans des bocaux en verre avec des couvercles hermétiques.
    2. Nettoyer à sec les ustensiles correctement ; nettoyez-les et changez-les fréquemment : les éponges, chiffons, brosses à vaisselle et torchons doivent être bien nettoyés après usage et bien séchés. L’eau chaude et les détergents antimicrobiens fonctionnent bien. Les torchons doivent être lavés après une semaine.
    3. Ne pas interrompre la chaîne du froid : Surtout avec la viande et le poisson, il est important que la chaîne du froid soit respectée. Sinon, les microbes existants peuvent se propager rapidement. Il est donc d’autant plus important de les mettre rapidement au réfrigérateur.
    4. Évitez les planches en bois et en plastique : Les planches à découper et les ustensiles en bois ou en plastique peuvent être pratiques et esthétiques. Cependant, ils se rayent rapidement, présentent des marques de coupure et ne peuvent plus être nettoyés à fond. De plus, le bois se ramollit et devient un terreau fertile.
    5. Utilisez de l’eau chaude : L’évier et les autres surfaces non sensibles peuvent être nettoyés à l’eau chaude. Cela réduit la charge bactérienne.
    6. Utilisez des nettoyants antimicrobiens : ils ont un effet efficace contre les bactéries et les virus, et sont donc plus adaptés que les agents commerciaux du supermarché.

    Les revêtements antimicrobiens et les procédures répertoriées en combinaison garantissent une propreté fiable.

    3. Pourquoi les revêtements antimicrobiens ont du sens

    Qu’il s’agisse d’un spray d’imprégnation, d’un scellement céramique ou d’un scellement nano, les revêtements antimicrobiens sont utiles dans tous les cas. Ils sont également disponibles sous diverses formes et peuvent être facilement renouvelés si nécessaire. Surtout, ils assurent une propreté hygiénique dans la cuisine.

    3.1. Revêtements antimicrobiens : quelles sont les caractéristiques ?

    Les propriétés exactes dépendent du produit respectif. Cependant, il s’agit souvent de :

    • Tuer les microbes
    • Résistance accrue à la chaleur et aux influences chimiques ainsi qu’à l’humidité
    • nettoyage plus facile grâce à l’effet anti-salissure
    • Le matériau ne s’embue pas
    • inhibe les moisissures et les odeurs
    • Protection contre les rayures

    3.2. Avantages

    Poussière, éclaboussures de graisse, acides de vinaigre ou de fruits, miettes et coupure qui s’égare – ces événements ne sont pas rares dans la cuisine. Un joint nano et un joint en céramique garantissent que le nettoyage peut toujours être effectué facilement et rapidement.
    Cela économise du temps et des efforts. Si beaucoup de cuisson est faite, c’est un avantage décisif.

    Les coupures ne causent plus de rayures et la durée de vie du plan de travail est considérablement augmentée. Même le nettoyage à l’eau chaude ou au nettoyeur vapeur est possible, car les surfaces sont imprégnées contre l’humidité et l’humidité. Même le verre peut devenir plus facile à entretenir grâce aux revêtements antimicrobiens. La poussière n’y est plus attirée et les empreintes digitales sont plus faciles à enlever. Avec le bon revêtement, le verre et les autres surfaces lisses et brillantes ne s’embuent pas non plus.

    3.3. Où exactement les revêtements antimicrobiens peuvent-ils être appliqués dans la cuisine ?

    Tant que le support approprié est sélectionné, les éléments suivants peuvent être enduits :

    • Plan de travail
    • Portes de placards et dessus de placards
    • carrelage
    • Inserts en verre
    • Éléments métalliques

    Étant donné que la cuisson et la friture fréquentes provoquent la formation d’un film collant et gras sur toutes les surfaces, il est même logique d’appliquer le revêtement sur tous les éléments possibles.

    3.4. Comparaison entre les revêtements sans revêtement et les revêtements antimicrobiens

    Sans revêtement, le nettoyage est beaucoup plus difficile. Les microbes peuvent se propager plus facilement. De plus, la durée de vie des surfaces est plus courte. En effet, ils sont plus sensibles aux influences potentiellement dommageables et s’usent plus rapidement. Si des fissures, des égratignures ou des empreintes sont découvertes, celles-ci constituent à leur tour un terrain fertile pour les bactéries.

    Conclusion

    Bien que le nombre de microbes dans la cuisine puisse également être réduit en prenant des mesures appropriées, les revêtements antimicrobiens sont le meilleur choix et le plus sûr. Il n’y a que deux facteurs à considérer lors du choix : Premièrement, le revêtement doit être adapté aux matériaux et à l’utilisation. Deuxièmement, les revêtements antimicrobiens doivent être renouvelés en fonction de l’usure. Néanmoins, le coût total de ceci est inférieur à un nettoyage approfondi.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.