Un homme accusé d’avoir fabriqué et vendu des armes “fantômes”


  • FrançaisFrançais


  • Un homme du Rhode Island pourrait faire face à 10 ans de prison pour assemblage et trafic d’armes dites “fantômes”.

    Les procureurs allèguent que Robert Alcantara, 34 ans, a acheté des pièces pour assembler plus de 100 armes à feu de 2019 à 2021.

    Il les a ensuite usinés dans sa maison de Providence et a vendu ou tenté de vendre les armes terminées et fonctionnelles.

    Les autorités ont déclaré avoir récupéré des pièces d’armes à feu dans la voiture d’Alcantara et saisi 45 armes à feu chez lui.

    Il était accusé de complot en vue de faire le trafic d’armes à feu et de fausses déclarations. Chaque chef d’accusation est passible d’une peine maximale de cinq ans de prison.

    Les armes “fantômes” sont des armes à feu qui peuvent être légalement assemblé par des particuliers en utilisant des pièces et des plans commandés en ligne.

    Ils sont introuvables et peuvent être utilisés pour contourner les exigences de vérification des antécédents.

    Il est illégal de les vendre.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.