Syndicat : Energizer va fermer deux usines Wis et « déporter » des emplois


  • FrançaisFrançais


  • Sa gamme de produits est connue pour continuer et aller et venir, mais les employés de l’usine Energizer du Wisconsin viennent d’apprendre que leur emploi dans l’entreprise fera le contraire.

    Des rapports ont émergé selon lesquels Energizer a informé les travailleurs des communautés de Fennimore et de Portage que les usines qui les emploient fermeront toutes les deux au cours des deux prochaines années.

    La société a émis la déclaration suivante à une station de nouvelles locale, disant qu’il était “en communication avec des collègues et leurs représentants syndicaux au sujet de l’avenir de (ses) installations de Fennimore et Portage dans le Wisconsin”.

    La station souligne qu’au moment de la déclaration, l’entreprise n’avait pas encore confirmé les licenciements par le biais d’un avis adressé au Département du développement de la main-d’œuvre de l’État, bien qu’il soit essentiel de noter que cela n’est pas nécessaire aussi loin.

    Les travailleurs en question – environ 600 d’entre eux – sont représentés par le syndicat Teamsters, qui a publié un communiqué de presse en réponse à l’annonce, alléguant que les emplois seront externalisés à l’étranger et transférés dans une usine non syndiquée en Caroline du Nord.

    Selon un récent communiqué de presse publié par les Teamsters, Energizer a fourni peu de détails aux travailleurs concernant le ralentissement, juste qu’il aurait lieu dans les 12 à 24 prochains mois. Ils ont fustigé le plan de l’entreprise de « déporter » les emplois, le président général des Teamsters, Sean M. O’Brien, ajoutant que « le public américain devrait être scandalisé par ces plans ».

    Le communiqué de presse poursuit en citant O’Brien disant : « Notre syndicat tout entier est furieux. Si Energizer pense qu’il va sous-traiter des emplois américains et détruire les communautés du Wisconsin, nous avons des nouvelles pour eux – les Teamsters arrivent et nous ne reculerons devant rien pour protéger les travailleurs américains.

    Les travailleurs des deux usines produisent actuellement des piles pour les marques Everready et Rayovac, ainsi que celles utilisées pour les appareils auditifs.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Copy code